Source ID:; App Source:

Pékin et Séoul veulent oeuvrer à la «dénucléarisation» de la Corée

Le président chinois Xi Jinping reçoit à Pékin... (PHOTO WANG ZHAO, AFP)

Agrandir

Le président chinois Xi Jinping reçoit à Pékin son homologue sud-coréenne Park Geun-hye, le 27 juin.

PHOTO WANG ZHAO, AFP

Dossiers >

La menace nord-coréenne

International

La menace nord-coréenne

Depuis plusieurs semaines, la Corée du Nord de Kim Jong-un multiplie les menaces à l'endroit de Séoul et Washington. Si pour plusieurs la stratégie belliqueuse de Pyongyang vise en premier lieu à attirer Washington à la table de négociations, pour certains le discours guerrier du jeune dirigeant nord-coréen, qui brandit notamment la menace nucléaire, inquiète. »

Agence France-Presse
Pékin

La Chine et la Corée du Sud veulent oeuvrer à la dénucléarisation de la péninsule coréenne, a déclaré jeudi le président chinois Xi Jinping en rencontrant son homologue sud-coréenne, Mme Park Geun-hye.

«Nous sommes d'accord pour continuer à oeuvrer à la dénucléarisation de la péninsule coréenne et à préserver fermement la paix et la stabilité sur la péninsule coréenne», a déclaré le président chinois.

«La situation dans la péninsule est actuellement en train d'évoluer positivement», a poursuivi Xi Jinping.

La semaine dernière, de hauts responsables chinois et nord-coréens avaient discuté à Pékin de la situation dans la péninsule, pendant que les États-Unis rencontraient de leur côté des représentants sud-coréens et japonais pour évoquer la Corée du Nord.

«Nous espérons que toutes les parties vont saisir l'opportunité de travailler à une reprise le plus tôt possible des pourparlers à six», a encore dit le président chinois.

Ces pourparlers visant à persuader Pyongyang d'abandonner son programme nucléaire, mais qui avaient échoué en 2009, regroupaient, outre les deux Corées, la Chine, le Japon, la Russie et les États-Unis.

Arrivée dans la matinée dans la capitale chinoise, la présidente sud-coréenne et a été reçue dans l'après-midi avec les honneurs militaires au Palais du Peuple place Tiananmen par Xi Jinping.

La présidente sud-coréenne, en fonction depuis février, a déclaré que sa priorité serait de «cimenter» la coopération avec Pékin pour faire pression sur la Corée du Nord afin qu'elle accepte une dénucléarisation de la péninsule coréenne.

La Chine et la Corée du Nord sont deux pays alliés dont les relations se sont pourtant tendues après les récents tirs de fusée par Pyongyang, ainsi que son dernier essai nucléaire au mois de février.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer