Source ID:; App Source:

Syrie: nouvelle attaque djihadiste contre un aéroport à Raqa

Des djihadistes de l'État islamique paradent dans les... (PHOTO ARCHIVES AFP/WELAYAT RAQA)

Agrandir

Des djihadistes de l'État islamique paradent dans les rues de Raqqa, dans le nord de la Syrie, le 30 juin.

PHOTO ARCHIVES AFP/WELAYAT RAQA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Syrie
Syrie

Les manifestations pour un changement de régime en Syrie donnent lieu à de violentes répressions. Lisez notre dossier sur le sujet. »

Agence France-Presse
BEYROUTH

Au moins 24 djihadistes de l'État islamique (EI) ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi et 150 autres blessés dans des affrontements avec l'armée syrienne défendant un aéroport militaire dans la province septentrionale de Raqa, a indiqué une ONG.

Quatorze djihadistes au moins ont péri dans les combats et dix ont été tués dans des raids aériens menés par l'armée syrienne, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les combats sont intervenus après une nouvelle attaque menée par l'EI pour prendre l'aéroport de Tabqa, dernier bastion du régime de Bachar al-Assad dans cette province contrôlée par l'EI, un groupe ultra radical qui sème la terreur en Syrie comme en Irak.

Selon l'OSDH, l'attaque a commencé dans la nuit de vendredi à samedi lorsqu'un combattant de l'EI s'est fait exploser dans une voiture à l'entrée de l'aéroport.

Les deux parties ont utilisé dans leurs combats des roquettes, de l'artillerie et des armes lourdes. L'armée a également mené des raids aériens contre les djihadistes qui se sont poursuivis jusqu'au matin contre la ville de Tabqa, selon l'ONG.

Au total, au moins 94 combattants de l'EI ont été tués et plus de 400 blessés depuis l'assaut lancé mardi par ce groupe contre Tabqa, selon l'OSDH.

L'EI a envoyé des renforts des autres régions qu'il contrôle en Syrie, et d'Irak, pays voisin où le groupe s'est emparé de larges pans de territoire depuis début juin.

En juillet et début août, l'EI a chassé l'armée de deux bases importantes de Raqa, la base 93 et la division 17, après avoir tué plus d'une centaine de soldats.

Ces attaques ont poussé le régime à lancer une campagne de bombardements aériens inédits contre les positions de l'EI dans cette province, et ailleurs en Syrie, alors que jusqu'à présent, les deux bords s'évitaient.

La télévision officielle syrienne a diffusé pour sa part des images de soldats syriens présents dans l'aéroport de Tabqa. «Les unités de l'armée sont prêtes à repousser toute nouvelle attaque», a-t-elle affirmé.

Elle a montré des corps d'hommes gisant sur le sol, affirmant que «les cadavres de dizaines de terroristes mercenaires de l'EI gisent aux abords de l'aéroport de Tabqa».

«Ces terroristes ont tenté ces derniers jours d'attaquer l'aéroport avant d'être repoussés par la force et la bravoure des héros de l'armée, responsables de la défense», de cette base aérienne, a poursuivi la chaîne syrienne.

«L'aéroport militaire de Tabqa est sécurisé, l'armée défend (la base) et mène des attaques contre les hommes armés à l'extérieur de la base», a indiqué de son côté un officier sur place à la télévision.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer