(Taipei) Taïwan a refusé d’accorder un titre de séjour à un célèbre producteur de cinéma hongkongais, Charles Heung, dont la famille est ouvertement favorable à Pékin, avançant des raisons de « sécurité nationale », ont annoncé jeudi le gouvernement et des médias.

Agence France-Presse

L’Agence nationale de l’Immigration a dit avoir rejeté les demandes de permis de séjour de Charles Heung, l’un des plus importants producteurs de cinéma de Hong Kong, fondateur et président du groupe China Star Entertainment, et de son fils Jacky, en vertu d’une loi qui interdit la résidence aux Hongkongais qui posent des problèmes en termes de « bien-être national, de sécurité publique et d’ordre » public.

Contactée par l’AFP, l’Agence de l’Immigration a refusé de préciser les raisons de ce refus, se contentant de déclarer qu’elles étaient fondées « sur des considérations d’ensemble ».

Liens étroits avec le pouvoir central chinois

Cependant, selon plusieurs médias taïwanais, Charles et Jacky Heung ont été considérés comme une menace potentielle à la sécurité nationale en raison de leurs liens étroits avec les autorités chinoises, le producteur et sa famille étant ouvertement en faveur du pouvoir central chinois et ayant critiqué le mouvement pour la démocratie à Hong Kong.

Acteur et producteur à succès de l’âge d’or du cinéma hongkongais dans les années 80 et 90, Charles Heung a contribué à bâtir la carrière de stars comme Johnnie To, Jet Li et Stephen Chow.

Il avait fait une demande de séjour à Taïwan l’an dernier, fondée sur le fait que sa femme, Tiffany Chen, est taïwanaise.

Près de 11 000 Hongkongais sont partis vivre à Taïwan en 2020, près du double de l’année précédente, dans un contexte de reprise en main de Hong Kong par Pékin.

La présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, bête noire du gouvernement chinois, s’est engagée à faire de son île un sanctuaire pour les habitants de l’ex-colonie britannique luttant pour la démocratie.