La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a appelé jeudi le régime cubain à se démocratiser et à libérer les prisonniers politiques, en réponse aux appels au dialogue lancés par les États-Unis.

Mis à jour le 16 avr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous voudrions voir une ouverture de la société cubaine, que Cuba libère les prisonniers politiques et s'ouvre aux opinions et aux médias étrangers», a déclaré Mme Clinton à Port-au-Prince, lors d'une conférence de presse aux côtés du président haïtien René Préval.

En référence aux gestes récents de l'administration Obama, qui a annoncé une levée des restrictions sur les voyages et les transferts d'argent des Américano-Cubains vers leur pays d'origine, Mme Clinton a assuré que Washington était «prêt à discuter avec Cuba d'autres mesures qui pourraient être prises».

«Mais nous attendons que Cuba renvoie l'ascenseur», a-t-elle dit.