Si la présidente du Front national, Marine Le Pen, tente depuis son arrivée à la tête du parti de tout faire pour dédiaboliser sa formation d'extrême droite, il ne suffit souvent que d'une citation de son père Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du FN, pour ramener les lepénistes à la case départ. Dernière en date, selon le politicien de 85 ans, eurodéputé depuis 2004, le virus Ebola serait un moyen de réduire la menace de l'immigration qui plane sur la France.

Publié le 21 mai 2014
LA PRESSE

Lors d'un discours prononcé devant ses partisans à Marseille, mardi, Jean-Marie Le Pen a créé la polémique en lançant: «Monseigneur Ebola peut régler en trois mois» la question de «l'explosion démographique».  

À lire sur lexpress.fr