La destinée du super héros venu de Krypton se retrouvera sous la plume de l'écrivain américain Orson Scott Card, aussi connu pour ses récits de science-fiction que pour ses propos homophobes. Cette décision de DC Comics de confier Superman à l'auteur d'Enders Game soulève un tollé, notamment dans la communauté gaie et lesbienne. Une pétition appelant DC à annuler le numéro de Superman que doit signer M. Card a déjà recueilli 1200 signatures.

Publié le 20 févr. 2013
LA PRESSE

À lire sur theatlantic.com