(Nairobi) Trente-et-une personnes sont mortes noyées quand un autocar a été emporté d’un pont par une rivière en crue samedi dans le centre du Kenya, a annoncé dimanche la gouverneure locale, soulignant que bilan pourrait encore s’alourdir.

Publié le 5 déc. 2021
Agence France-Presse

Un précédent bilan établi samedi faisait état de plus de 20 morts dans cet accident.

Cet autocar emmenait une chorale d’église et d’autres personnes à une cérémonie de mariage dans le comté de Kitui. Le véhicule s’est renversé avant de couler dans des eaux déferlantes.  

La gouverneure de Kitui, Charity Ngilu, a déclaré que 31 corps avaient été retrouvés depuis samedi par des plongeurs militaires, cependant que les opérations de recherche et de secours se poursuivaient.

« Aujourd’hui, nous avons pu en sortir sept [cadavres]. Il y a toujours des corps dans l’autocar », a-t-elle déclaré dimanche devant des journalistes.

« C’est tellement, tellement triste. Nous avons perdu tellement de vies », a-t-elle ajouté.

Des personnes qui se trouvaient à bord du véhicule ont toutefois réussi à s’échapper samedi avant qu’il ne soit rapidement englouti par les eaux.

Le nombre précis des passagers qui se trouvaient à l’intérieur lorsqu’il a basculé dans l’Enziu, le nom de la rivière en crue, à environ 200 km à l’est de la capitale Nairobi, n’était toujours pas connu.

Des témoins ont déclaré que le chauffeur de l’autocar avait tenté de traverser le pont alors qu’il était envahi par des eaux, dont la force a entraîné le véhicule dans des courants tourbillonnants.

Le président kényan Uhuru Kenyatta a présenté ses condoléances dimanche aux familles des défunts, exhortant les automobilistes à faire preuve de prudence sur les routes pendant la saison des pluies.