(Nairobi) Plus de 20 personnes sont mortes noyées samedi lorsque leur bus qui se rendait à un mariage a été emporté d’un pont par une rivière en crue dans le centre du Kenya, a annoncé la police.

Mis à jour le 4 déc. 2021
Agence France-Presse

Des badauds ont crié quand le bus scolaire jaune loué pour conduire une chorale d’église et d’autres personnes à une cérémonie prévue dans le comté de Kitui s’est renversé et a coulé alors que le conducteur tentait de naviguer dans des eaux déferlantes.  

Des personnes qui se trouvaient à bord du bus ont réussi à s’échapper avant qu’il ne soit rapidement englouti par les eaux et ont été mises à l’abri.

« Nous avons eu ce terrible, terrible accident qui s’est produit ici ce matin », a déclaré la gouverneure de Kitui, Charity Ngilu, devant des journalistes.

Elle a ajouté que « 23 corps » avaient été jusqu’à présent retirés de la rivière et « qu’il y a encore des corps dans le bus ». Elle a déclaré que les recherches pour retrouver les corps des victimes reprendraient dimanche matin.

Mme Ngilu a précisé que 12 personnes ont été secourues, dont 4 enfants.

Le nombre précis de passagers qui se trouvaient à bord du bus lorsqu’il a basculé dans la rivière Enziu, en crue, à environ 200 km à l’est de la capitale Nairobi, n’était pas connu dans l’immédiat.

Le bus transportait des membres d’une chorale d’église et des villageois à un mariage au moment de l’accident.  

Des témoins ont déclaré que le chauffeur du bus a tenté de traverser le pont au moment où il était envahi par des eaux, dont la force a balayé le véhicule dans des courants tourbillonnants.

Le vice-président William Ruto a présenté ses condoléances aux familles des victimes, exhortant les automobilistes à faire preuve d’une prudence accrue sur les routes du Kenya, où de nombreuses régions connaissent de fortes pluies.