(Mogadiscio) Cinq civils, dont un enfant, ont été tués samedi dans un attentat suicide visant un café de la capitale Mogadiscio, a annoncé un porte-parole de la police somalienne dans un communiqué.

Agence France-Presse

« Vers 19 h (locales), un kamikaze a déclenché les explosifs qu’il portait sur lui dans un café fréquenté par des jeunes », a indiqué ce porte-parole, Sadiq Dudishe.

Quatre de ces jeunes, ainsi qu’en enfant, ont été tués dans l’explosion, a-t-il détaillé, précisant que l’auteur de l’attentat était également mort. Quatre personnes ont également été blessées.

Selon un témoin, Ali Mohamed, le kamikaze a marché dans la foule des clients sur la terrasse de l’établissement, voisin d’une station de police.  

« Je sortais d’un restaurant à une centaine de mètres de là, j’ai été choqué par l’explosion qui a été très forte. J’ai vu des gens courir et porter des blessés », a raconté M. Mohamed.

« La police a bouclé la zone, mais j’ai vu plusieurs cadavres être embarqués dans des ambulances, c’était des hommes jeunes, deux d’entre eux venaient de mon quartier », a-t-il ajouté.

Les islamistes shebab, qui ont juré la perte du fragile gouvernement somalien soutenu à bout de bras par la communauté internationale, mènent régulièrement des attentats dans la capitale somalienne dont ils ont été chassés en 2011 par l’Amisom, la force de l’Union africaine (UA).