Cinq Sud-Africains sont morts dimanche matin dans l'écrasement d'un petit avion médical dans le parc naturel du Tygerberg, près de la ville du Cap, ont annoncé les services d'urgence sud-africains.

Publié le 16 août 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Un avion médical namibien qui transportait cinq Sud-Africains s'est écrasé ce matin. Le pilote, son co-pilote, un secouriste, le patient et sa fille sont tragiquement décédés», a indiqué un communiqué des services d'urgence, dimanche.

«Les cinq occupants de l'appareil, trois hommes et deux femmes, sont tous décédés», a confirmé à l'AFP Robert Daniels, porte-parole des services d'urgence de la province du Cap-Occidental (sud-ouest), où a eu lieu l'accident.

Le contact radio a été perdu à 6h14 alors que l'avion devait se poser à l'aéroport international du Cap pour transférer le patient vers un hôpital du Cap, selon le communiqué.

«Le fuselage du petit avion était encore en feu» lorsque les secours sont arrivés sur place, a ajouté M. Daniels.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident mais, selon M. Daniels, «l'épais brouillard» sur la région dimanche matin pourrait être l'une des raisons de l'écrasement.

Plusieurs vols ont été retardés dimanche matin à l'aéroport du Cap alors que l'avion avait disparu des radars mais le trafic a repris une fois l'appareil localisé.

La réserve naturelle du Tygerberg, grande de 300 hectares, se situe à 25 km à l'est du centre-ville du Cap.