Deux Casques bleus ont été blessés, dont l'un grièvement, lors d'une embuscade tendue par deux hommes armés non identifiés dans la région sensible du Darfour au Soudan, a annoncé samedi la force de maintien de la paix conjointe de l'ONU et de l'Union africaine (Unamid).

Publié le 23 juill. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Un soldat a été blessé par balle à l'épaule et évacué vers Khartoum. Il est dans un état grave. L'autre soldat, blessé à une main, a été transporté dans un hôpital d'El-Geneina et son état est stable», a déclaré l'Unamid.

Les deux hommes sont tombés dans une embuscade vendredi alors qu'ils escortaient des camion-citernes transportant du carburant entre les camps Ardamata et Dorti qui accueillent les déplacés qui fuient le conflit au Darfour, à proximité d'El-Geneina, la capitale du Darfour-Ouest.

Trois semaines auparavant, un Casque bleu éthiopien avait été tué dans la même région et Ibrahim Gambari, le chef de l'Unamid, avait déclaré que les attaques contre le personnel de l'ONU s'apparentaient à des crimes de guerre.

M. Gambari avait déclaré au Conseil de sécurité de l'ONU que la situation humanitaire au Darfour était toujours critique du fait des combats mais que des «progrès considérables» avaient été faits depuis mai et les négociations au Qatar entre Khartoum et les rebelles.

Vaste région de l'ouest du Soudan, le Darfour est en proie depuis 2003 à une guerre civile à l'origine de 300 000 morts selon les estimations de l'ONU - 10 000 d'après Khartoum - et au moins 1,8 million de déplacés.