(Paris) Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

Publié le 15 déc. 2021
Agence France-Presse

Allemagne : raid policier contre des antivax

La police criminelle de la région de Saxe (ex-RDA), assistée de forces d’intervention spéciales, a mené mercredi une vaste opération à Dresde après des menaces de mort visant, sur un groupe anti-vaccins de l’application Telegram, le ministre-président du Land.

Cette région de l’est de l’Allemagne est un fief de la mouvance anti-restrictions dans le pays et également de l’extrême droite qui, selon les autorités, est à la pointe du mouvement. La justice soupçonne « la préparation d’un crime violent grave qui menace l’État », a expliqué la police de Saxe sur Twitter.

Début de vaccination d’enfants en Europe

La ville de Berlin, la Grèce ou encore l’Espagne et la Hongrie débutent mercredi des campagnes de vaccination contre la COVID-19 des enfants de moins de 12 ans, une tranche d’âge parmi les plus exposées aux contaminations actuelles.

La France a elle aussi lancé mercredi la vaccination des enfants, mais limitée pour l’heure aux enfants « à risque », susceptibles de développer des formes graves de la COVID-19.

La vaccination des 5-11 ans, avec une version du vaccin Pfizer moins forte que celle destinée aux adultes, est possible dans l’Union européenne depuis son autorisation par le régulateur du médicament le 25 novembre. Le Danemark et l’Autriche ont déjà franchi le pas.

Possible domination d’Omicron en Europe mi-janvier

Le nouveau variant Omicron pourrait devenir dominant parmi les infections de COVID-19 en Europe d’ici mi-janvier, a mis en garde mercredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, ajoutant qu’il y avait désormais assez de vaccins pour tous les Européens.

Nouvelles restrictions en Pologne

La Pologne a introduit mercredi de nouvelles restrictions concernant le nombre de personnes autorisées à entrer dans les restaurants, les hôtels et les théâtres, alors que le nombre quotidien de décès dus aux COVID-19 a atteint son plus haut niveau depuis avril avec 669 morts au cours des dernières 24 heures.

Les nouvelles limites, fixées à 30 % de la capacité maximale des établissements, ne s’appliquent pas aux personnes vaccinées, donnant aux propriétaires et gérants d’entreprises la responsabilité de vérifier le statut vaccinal.  

Conditions d’entrée restreintes en Italie

L’Italie a annoncé une restriction des conditions d’entrée sur son territoire pour les voyageurs en provenance de l’Union européenne (UE) à partir de jeudi, avec un test négatif obligatoire pour tous et une quarantaine de cinq jours pour les non-vaccinés.

Vaccin Johnson & Johnson utilisable en rappel

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré mercredi que le vaccin de Johnson & Johnson pouvait être utilisé pour des doses de rappel au moins deux mois après la première dose chez les personnes de 18 ans et plus.

Candidat vaccin de Sanofi : nouveau retard

Le laboratoire français Sanofi prévoit désormais de publier les résultats finaux de son essai clinique sur son vaccin contre la COVID-19 durant le premier trimestre 2022, alors qu’ils étaient initialement attendus fin 2021.

Le groupe, qui développe avec le britannique GSK ce vaccin à base de protéine recombinante, a dévoilé mercredi des résultats intermédiaires jugés positifs en tant que dose de rappel, mais il ne donne pas de calendrier précis concernant sa mise sur le marché.

Plus de 5,3 millions de morts

La pandémie a fait au moins 5 320 431 millions de morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, mercredi à 6 h.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 800 473  morts, devant le Brésil (616 970), l’Inde (476 135), le Mexique (296 984) et la Russie (292 891).

L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée à la COVID-19, que le bilan de la pandémie dans le monde pourrait être deux à trois fois plus élevé.