La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 621 397 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 6 h.

Agence France-Presse

Plus de 72 761 200 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 46 866 300 sont aujourd’hui considérés comme guéris.  

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de lundi, 8272 nouveaux décès et 537 261 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.  

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1386 nouveaux morts, la Russie (577) et l’Allemagne (500).  

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 300 479 décès pour 16 519 616 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au moins 6 298 082 personnes y ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 181 835 morts et 6 927 145 cas, l’Inde avec 143 709 morts (9 906 165 cas), le Mexique avec 114 298 morts (1 255 974 cas), et l’Italie avec 65 011 morts (1 855 737 cas).  

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 156 décès pour 100 000 habitants, suivis par le Pérou (111), l’Italie (108), la Bosnie (103) et la Macédoine du Nord (103).  

L’Europe totalisait mardi à 6 h 485 475 décès pour 22 428 120 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 472 868 décès (14 104 251 cas), les États-Unis et le Canada 313 958 décès (16 983 929 cas), l’Asie 206 332 décès (13 155 038 cas), le Moyen-Orient 85 171 décès (3 666 782 cas), l’Afrique 56 651 décès (2 392 512 cas), et l’Océanie 942 décès (30 575 cas).  

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.