(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 081 902 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 7 h.

Agence France-Presse

Plus de 37 860 720 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 26 184 600 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de lundi, 4126 nouveaux décès et 297 637 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde avec 706 nouveaux morts, les États-Unis (320) et l’Argentine (318).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 215 089 décès pour 7 804 643 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins. Au moins 3 106 728 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 150 689 morts et 5 103 408 cas, l’Inde avec 109 856 morts (7 175 880 cas), le Mexique avec 83 945 morts (821 045 cas), et le Royaume-Uni avec 42 875 morts (617 688 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 101 décès pour 100 000 habitants, suivi par la Belgique (88), la Bolivie (71), l’Espagne (71).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 85 591 cas (13 nouveaux entre lundi et mardi), dont 4634 décès et 80 729 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient mardi à 7 h 370 395 décès pour 10 151 027 cas, l’Europe 243 261 décès (6 617 027 cas), les États-Unis et le Canada 224 714 décès (7 987 348 cas), l’Asie 153 780 décès (9 274 971 cas), le Moyen-Orient 50 463 décès (2 211 367 cas), l’Afrique 38 295 décès (1 586 346 cas), et l’Océanie 994 décès (32 634 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Vaccin : essai américain suspendu

Le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson annonce la suspension de son essai clinique d’un vaccin contre la COVID-19, l’un des participants étant tombé malade.

Cette suspension entraîne la fermeture du système d’inscriptions en ligne pour recruter des participants dans le cadre de la phase 3 de l’essai, tandis que le comité indépendant pour la sécurité des patients a été saisi.

Dépistage massif en Chine

Les autorités chinoises indiquent que quatre millions d’échantillons ont été prélevés en près de deux jours dans la métropole de Qingdao (est), qui organise un dépistage express en cinq jours de ses 9 millions d’habitants après la découverte ce week-end de trois cas positifs.

L’Italie resserre la vis

L’Italie annonce de nouvelles mesures de restriction dans l’espace public et privé : interdiction aux bars et restaurants de servir des clients non assis après 21 h, interdiction des fêtes et célébrations, interdiction des sports de contact entre amis et des voyages scolaires, limitation à six personnes du nombre d’invités à domicile, limitation des mariages et des baptêmes à 30 personnes.

Le rythme des contaminations a doublé en Italie au cours de la semaine écoulée, avec environ 4600 cas par jour, contre 2300 cas quotidiens la semaine précédente.

Restrictions de voyage dans l’UE

Les 27 adoptent des critères communs (non contraignants) pour coordonner les restrictions de voyage dans l’Union européenne. Sera publiée chaque semaine une carte de la situation de l’ensemble des pays de l’Union au niveau régional, avec un code de couleurs commun en fonction du niveau de risque d’une zone.

Les voyageurs venant d’une zone à risque peuvent se voir imposer à l’arrivée une quarantaine et/ou un dépistage.

Le gouvernement britannique critiqué

L’exécutif britannique est critiqué pour avoir ignoré la recommandation de ses experts scientifiques d’imposer immédiatement un court confinement dès septembre pour stopper la propagation du nouveau coronavirus, qui est repartie en flèche au Royaume-Uni.

Le gouvernement s’était alors contenté de demander aux Britanniques de télétravailler autant que possible.

Record de morts en Russie

La Russie a enregistré 244 décès officiellement dus au nouveau coronavirus en 24 heures, un record depuis le début de l’épidémie dans le pays qui fait face à une résurgence de la maladie.

Certains critiques jugent cependant le nombre de décès russes sous-estimé, la Russie ne comptant que les cas où la maladie de la COVID-19 est considérée comme la cause principale du décès.

Deux équipes se retirent du Giro

Deux équipes, Mitchelton et Jumbo-Visma, se retirent du Tour d’Italie avant le départ de la 10e étape, à cause de cas de COVID-19 au sein de leur encadrement ou de leur effectif.

Huit résultats positifs ont été détectés, dans cinq équipes.