Tous les observateurs s'accordent pour dire que Martha Coakley, candidate démocrate pour succéder à Washington au défunt sénateur Edward Kennedy, mène une mauvaise campagne. Elle vient de nouveau de le prouver en affirmant lors d'une entrevue radiophonique que Curt Schilling n'était qu'un «autre fan des Yankees». Schilling, ex-lanceur des Red Sox, a aidé l'équipe chérie de Boston à mettre fin à une malédiction légendaire lors des séries éliminatoires de 2004 grâce à une performance aussi spectaculaire que courageuse (il joué en dépit d'une blessure). Comme on peut l'entendre dans le clip ci-dessous, Coakley a fait cette remarque après avoir tourné en dérision l'appui de l'ex-maire de New York Rudolph Giuliani à son rival républicain, Scott Brown. Schilling également a annoncé son soutien à Brown.

Richard Hétu

La gaffe de Coakley l'a fait paraître complètement déconnectée de la vie des gens qu'elle veut représenter à Washington. C'est un peu comme si un candidat au poste de premier ministre du Québec avait déclaré que Guy Lafleur avait connu une belle carrière dans l'uniforme des Nordiques.