Le sondeur démocrate Stanley Greenberg et son collègue républicain Glen Bolger ont réalisé pour le compte de la chaîne National Public Radio une étude qui laisse présager des élections de mi-mandat très difficiles pour les démocrates : dans les 70 circonscriptions de la Chambre des représentants les plus susceptibles de tourner le dos à un candidat sortant, les républicains récoltent 49% des intentions de vote contre 41% aux démocrates. Soixante de ces circonscriptions sont représentées par un démocrate à la Chambre.

Richard Hétu

Selon les sondeurs, les républicains sont bien placés pour remporter plus de 30 sièges à la Chambre. Ils ont besoin d'un gain de 40 sièges pour redevenir majoritaires dans cette assemblée.

Les élections de mi-mandat auront lieu le 2 novembre. Elles mettront en jeu l'ensemble des 435 sièges de la Chambre des représentants, le tiers des 100 sièges du Sénat et plusieurs postes de gouverneur.

(Photo AFP)