Après Paris, Washington pourrait devenir la prochaine grande capitale à se donner une femme comme maire. Et les électeurs démocrates de cette ville pourraient régler cette question dès demain à l'occasion d'une primaire démocrate.

Publié le 31 mars 2014
Richard Hétu

Jusqu'à tout récemment, le maire sortant, Vincent Gray, 71 ans, était le grand favori. Il pouvait se féliciter d'une baisse prononcée du chômage local, d'une situation financière plutôt saine et d'une amélioration de la qualité des résultats scolaires des élèves de la ville.

La controverse a permis à Muriel Bowser (photo à droite), une conseillère municipale de 41 ans, d'éliminer l'avance de Gray dans certains sondages. Elle mise sur l'appui des électeurs noirs et blancs qui s'inquiètent de l'honnêteté du maire sortant.

De son côté, Gray compte notamment sur le soutien de l'ancien maire de Washington et adepte du crack, Marion Barry, qui demeure populaire dans certains quartiers noirs de la capitale. «Je sais que Vincent Gray est un homme intègre», a déclaré au Washington Post Barry, qui siège encore au conseil municipal.

Nous voilà rassurés.

Dans une ville où 75% des électeurs sont démocrates, la primaire de ce parti est considérée comme étant décisive dans les élections à la mairie.