Sortant de son mutisme pour la première fois depuis son discours à la convention républicaine de Cleveland, Melania Trump a attribué la responsabilité des propos dégradants tenus par son mari sur les femmes en 2005 à l'animateur Billy Bush, qui a selon elle «encouragé» le futur candidat républicain à la présidence à participer à ce «bavardage de garçons» (boy talk).

Publié le 17 oct. 2016
Richard Hétu

La troisième femme du magnat de l'immobilier a exprimé cette opinion dans une interview qui sera diffusée ce soir sur CNN. Elle s'est dite surprise par les propos de Trump «car ce n'est pas l'homme que je connais».

Cela étant, dans la vidéo diffusée par le Washington Post, Donald Trump ne semble pas avoir eu besoin d'encouragement pour expliquer à Billy Bush que sa célébrité lui permettait d'embrasser les femmes sur la bouche et de toucher à leur sexe sans leur demander la permission.

Melania a également accordé une interview à Fox News dans laquelle elle a défendu la décision de son mari de ramener sur le tapis les scandales sexuels passés de Bill Clinton. «Ils l'ont cherché», a-t-elle dit.

Au moment d'écrire ces lignes, on ne connaissait pas encore la nature des commentaires de Melania Trump sur les allégations d'attouchements non désirés formulées par dix femmes à l'encontre de son mari au cours des derniers jours.