Source ID:37f28040-0fc9-4b6d-bd1b-2dd4f61ecf0d; App Source:alfamedia

Un nouveau chapitre de l'histoire de La Presse s'écrit

Sur cette photo figure la salle de rédaction... (Photo David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

Sur cette photo figure la salle de rédaction de La Presse.

Photo David Boily, Archives La Presse

Pierre-Elliott Levasseur

Président de La Presse

La Presse

C'est avec une grande fierté et une grande confiance en l'avenir que j'annonce aujourd'hui la création officielle de la fiducie d'utilité sociale qui présidera désormais aux destinées de La Presse.

Je tiens à remercier nos employés et leurs syndicats, notamment la CSN et la FTQ en tant qu'instances représentatives, ainsi que les retraités et l'ensemble des professionnels de La Presse qui ont compris l'importance des enjeux et la nécessité de se donner de nouveaux moyens pour assurer l'avenir du journal. C'est grâce à leur soutien et à leur adhésion aux principes d'une information libre, indépendante et rigoureuse que nous avons pu conclure des ententes indispensables à la réussite de la transformation que nous entreprenons aujourd'hui. Ces ententes ont été signées dans le respect des engagements de La Presse et de ceux de Power Corporation, dont notamment la décision de cette dernière de conserver sous sa charge les obligations passées des régimes de retraite sur une base de continuité des affaires.

LA PRESSE VOLE MAINTENANT DE SES PROPRES AILES

La Presse est devenue hier totalement indépendante de son ancien propriétaire Power Corporation et commence à écrire un nouveau chapitre de sa longue et riche histoire. Dans ce contexte particulier, j'aimerais, au nom de l'ensemble des employés de La Presse, exprimer ma profonde gratitude envers Power Corporation, et plus particulièrement à André Desmarais et à toute sa famille pour le respect qu'ils ont toujours manifesté envers La Presse et ses artisans au fil des années. Ils ont été des propriétaires exemplaires. Le geste de Power Corporation du Canada consistant à accorder un soutien financier de 50 millions de dollars à la nouvelle structure témoigne de la générosité de la famille Desmarais et mérite la reconnaissance de tous ceux qui considèrent comme important le maintien d'une information de qualité, valeur fondamentale d'une société démocratique.

LA FIDUCIE DE LA PRESSE ET SON FIDUCIAIRE

Nous inaugurons donc un nouveau modèle d'affaires, une transformation structurelle essentielle pour nous adapter à la révolution numérique en cours et assurer la pérennité de La Presse en tant que grand média d'information.

La Fiducie de soutien à La Presse est une fiducie d'utilité sociale détenant l'entièreté des actions de La Presse. Son rôle consiste à préserver la mission du journal et à s'assurer que tous les fonds recueillis auprès des donateurs et tous les bénéfices générés par les activités commerciales soient réinvestis dans les opérations de La Presse, avec pour objectif ultime de produire une information de qualité.

La direction de La Presse a souhaité que la personne choisie pour occuper le poste de fiduciaire jouisse d'une réputation et d'une intégrité irréprochables. C'est pourquoi elle a notamment fait appel au Barreau du Québec afin qu'il lui soumette une liste de trois noms de candidats potentiels pour occuper cette fonction. Le fiduciaire devait également disposer, si possible, d'une vaste expérience juridique, d'une connaissance intime des composantes d'une société démocratique, ainsi que de la capacité d'assurer le bon fonctionnement de la Fiducie, tout en préservant l'indépendance, la mission et le respect des principes éditoriaux de La Presse.

L'honorable Louis LeBel... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

L'honorable Louis LeBel

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Sur la foi de ces critères, notre choix s'est porté sur l'honorable Louis LeBel, une personne qui sans l'ombre d'un doute rassemble les qualités et l'expérience recherchées. Et Me LeBel a été heureux d'accepter le mandat de fiduciaire des biens de la fiducie, dont notamment les actions de la nouvelle La Presse.

Me LeBel est juge à la retraite de la Cour suprême du Canada où il a siégé de 2000 à 2014. Il avait auparavant été juge à la Cour d'appel du Québec de 1984 à 2000. Il travaille actuellement en tant qu'avocat-conseil aux bureaux de Québec de l'étude légale Langlois Avocats. Il est également attaché à la faculté de droit de l'Université Laval à titre de juge en résidence.

Admis au Barreau en 1962, Me LeBel s'est impliqué activement dans la communauté juridique tout au long de sa carrière, tant en pratique privée qu'en tant qu'auteur et professeur respecté.

L'honorable Louis LeBel est reconnu pour sa grande rigueur intellectuelle, son érudition sans pareil, son indépendance d'esprit et son amour de la culture. Les gens qui l'ont côtoyé s'entendent aussi pour louer ses capacités humaines. Me LeBel a été nommé Compagnon de l'Ordre du Canada en 2017.

Dans l'exercice de ses fonctions, le fiduciaire aura la responsabilité corporative de nommer les administrateurs, mais il ne jouera aucun rôle dans la conduite des opérations de La Presse.

Alain Gignac... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Alain Gignac

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

LE PRÉSIDENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA PRESSE

La nouvelle organisation de La Presse prend forme et afin d'en assurer le fonctionnement optimal, j'ai également le plaisir d'annoncer la nomination de M. Alain Gignac, à titre de président du conseil d'administration de La Presse. La direction de La Presse a fondé son choix sur les critères suivants : le candidat devait démontrer une connaissance approfondie des médias, des domaines de la publicité et du numérique, tout en ayant à son actif des réalisations importantes dans la gestion de dossiers ou la réalisation de grands projets.

La longue carrière de M. Gignac reflète en tous points les exigences qui ont présidé à sa nomination. Son parcours professionnel de plus de 30 ans est jalonné de nombreux postes de direction dans lesquels il a piloté des projets et des équipes au sein de plusieurs grandes agences de communications et marketing dont, notamment, le Groupe Cossette, Marketel-McCann-Erickson et Nolin BBDO. Il a en outre occupé le poste de chef de la direction Marketing chez TC Transcontinental.

Enfin, M. Gignac était jusqu'à tout récemment et depuis 2015 directeur général de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, une organisation à but non lucratif. À ce titre, Alain Gignac a fait preuve de qualités exceptionnelles de leadership et de gestion, supervisant la sélection parmi 1500 projets, la réalisation de 700 activités sous 250 grands évènements, assurant la direction de personnel et l'administration de fonds publics et privés ainsi que la liaison avec la structure de gouvernance en place. M. Gignac détient un diplôme en marketing de HEC Montréal.

Outre la gestion des fonds recueillis par la Fiducie, M. Gignac aura pour mandat de recruter les premiers membres du conseil d'administration de La Presse et d'en suggérer la nomination au fiduciaire. Il aura dans ses nouvelles fonctions mon entière collaboration ainsi que celle des équipes avec lesquelles il sera amené à travailler.

LONGUE VIE À LA PRESSE

La Presse est désormais une organisation indépendante. Elle innove par une nouvelle approche et elle inaugure un nouveau modèle d'affaires dont l'objectif ultime est de produire une information libre, rigoureuse et de qualité, une des valeurs fondamentales d'une société démocratique. Il s'agit d'une évolution essentielle, mais qui se fait sur des bases solides, construites avec ardeur et dévouement par beaucoup d'autres avant nous.

L'ambition de La Presse consiste à conserver et à défendre nos valeurs et notre place sur un échiquier médiatique outrageusement dominé par des opérateurs comme Google et Facebook, qui sans produire véritablement de contenus informatifs, avalent plus de 80 % des revenus publicitaires, asphyxiant peu à peu les médias traditionnels. Je me réjouis de l'adhésion de tous nos employés à notre nouveau modèle d'affaires et je suis persuadé que l'énergie, le professionnalisme et le talent qu'ils mettront à le voir réussir susciteront de nombreux appuis.

J'ai l'intime conviction qu'une presse libre et démocratique peut difficilement survivre avec l'appui d'une seule personne ou d'une seule entreprise, aussi fortunée puisse-t-elle être. Une presse libre et démocratique a désormais besoin du soutien de tous ceux qui estiment qu'une information crédible, approfondie, rigoureuse et de qualité fait indéniablement partie des valeurs démocratiques d'une société libre.

Au cours des prochains mois, nous allons nous employer à poursuivre notre transformation et notre développement technologique. Je suis confiant que nos lecteurs, nos annonceurs, nos donateurs ainsi que les gouvernements nous accompagneront dans les changements importants qui s'opèrent au sein de La Presse. Chacun saura que peu importe la structure de l'organisation, qu'elle soit renouvelée ou différente de ce qu'elle a été pendant des années, la mission d'informer en se fondant sur des faits vérifiés, l'équilibre des points de vue, la crédibilité des sources et la rigueur journalistique demeurera intacte et bien vivante. La réussite de ce que nous entreprenons aujourd'hui dépend aussi en grande partie de votre appui à tous.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer