(Budapest) Une partie des cendres de la légende hollywoodienne Zsa Zsa Gabor, originaire de Hongrie, ont été inhumées mardi à Budapest, cinq ans après sa mort aux États-Unis à l’âge de 99 ans.

Publié le 13 juill. 2021
Agence France-Presse

« Ce n’est pas un enterrement, mais une célébration de sa vie », a déclaré Frederic von Anhalt, le dernier de ses neuf époux, venu avec une urne transportant les trois-quarts de ses cendres, le reste demeurant aux États-Unis, selon des propos rapportés par l’agence de presse MTI.

Le couple s’était marié en 1986, de loin la plus longue union de Zsa Zsa Gabor, qui épousa entre autres un diplomate turc, le magnat de l’hôtellerie Conrad Hilton ou encore l’acteur britannique George Sanders.

« Tout au long de sa carrière, elle n’a jamais oublié sa patrie », a ajouté le prince allemand.

PHOTO MARTON MONUS, REUTERS

« Ce n’est pas un enterrement, mais une célébration de sa vie », a déclaré Frederic von Anhalt.

« Zsa Zsa était la première vraie vedette, une diva hongroise pour qui le rêve américain est devenu réalité », a souligné l’actrice Eva Vandor, qui a prêté sa voix pour doubler la légende dans ses films distribués en Hongrie.

Née à Budapest le 6 février 1917, d’un père diamantaire et d’une mère rêvant d’être actrice, Sari Gabor, Miss Hongrie en 1936, part tenter sa chance aux États-Unis à l’âge de 24 ans, avec ses deux sœurs Eva et Magda.

Elle jouera dans des dizaines de films et de séries télévisées, dont Moulin Rouge de John Huston en 1951, et La soif du mal d’Orson Welles en 1958 et était aussi connue pour son style flamboyant, ses multiples mariages et ses déboires juridico-financiers.

Elle avait été victime d’un très grave accident de voiture en 2002 qui l’avait laissée en partie paralysée. Zsa Zsa Gabor a aussi souffert d’une attaque cérébrale en 2005.