Trois décennies après la sortie de Femmes au bord de la crise nerfs, son adaptation libre et acclamée mondialement de La voix humaine, le cinéaste Pedro Almodóvar revisitera le célèbre monologue théâtral écrit par Jean Cocteau.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Or, cette fois, il signera un court métrage mettant en vedette la grande actrice britannique Tilda Swinton dans le rôle d’une femme abandonnée par son amant.

« Lorsque mes amis me demandent ce que j’aimerais faire en 2020, et que je leur réponds que je veux tourner un court métrage de 15 minutes et non une série, ils sont très surpris », a déclaré le réalisateur de Douleur et gloire, en entrevue au site web Indiewire.

> Lisez l’entrevue d’Indiewire : https://www.indiewire.com/2020/02/pedro-almodovar-tilda-swinton-a-manual-for-cleaning-women-1202209989/

PHOTO FADEL SENNA, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

L’actrice britannique Tilda Swinton jouera le rôle d’une femme abandonnée par son amant dans l’adaptation de La voix humaine de Cocteau, sous la direction de Pedro Almodóvar.

Pour la première fois de sa carrière prolifique, le cinéaste espagnol tournera complètement en anglais. La comédienne Tilda Swinton (Le Monde de Narnia) collaborera aussi à l’adaptation du scénario a précisé Almodóvar.

« Je pense qu’aujourd’hui plus aucune femme ne se comporterait vraiment comme dans la pièce de Cocteau (créée en 1930). C’est une vision obsolète », a indiqué Pedro Almodóvar.

Outre La voix humaine, Almodóvar prépare aussi un long métrage d’après le recueil de nouvelles Manuel à l’usage des femmes de ménage, de Lucia Berlin, une auteure américaine morte en 2004, et que la critique littéraire a comparée aux maîtres du genre : les écrivains Raymond Carver et Alice Munro.