Alors qu'une telle situation serait l'excuse parfaite pour repousser le rajeunissement d'un modèle, chez Kawasaki, on a choisi, au contraire, de profiter de ce regain de popularité pour annoncer une toute nouvelle KLR650.

Bertrand Gahel COLLABORATION SPéCIALE

Alors qu'une telle situation serait l'excuse parfaite pour repousser le rajeunissement d'un modèle, chez Kawasaki, on a choisi, au contraire, de profiter de ce regain de popularité pour annoncer une toute nouvelle KLR650.

Même si elle bénéficie de plusieurs raffinements, la nouveau-née, un modèle 2008 en vente dès maintenant, reste fidèle à la vision originale puisque son prix de 6599$ n'augmente que d'une maigre centaine de dollars par rapport à la version 2007.

La solution retenue pour rajeunir la KLR650 tout en gardant son prix aussi bas se veut relativement simple: on a conservé ce qui fonctionnait, surtout s'il s'agissait de composantes complexes et coûteuses comme le moteur ou le châssis, et on a remplacé ce qui était devenu désuet, surtout des pièces facilement remplaçables et relativement peu coûteuses comme les suspensions, les freins ou le siège.

La partie difficile a été d'intégrer tout cela afin de créer l'impression d'une moto de nouvelle génération. Le résultat a de quoi surprendre, surtout compte tenu de la très faible augmentation de prix, puisque la nouvelle KLR650 se veut une monture nettement supérieure au modèle qu'elle remplace.

Les différences entre l'ancienne KLR et la version 2008 sont majeures et immédiatement perceptibles. On remarque d'abord qu'il est plus facile de prendre place aux commandes de la nouvelle en raison d'une selle plus basse, gracieuseté de suspensions abaissées. Ces dernières étant aussi plus rigides et calibrées moins mollement, la nouvelle KLR plonge beaucoup moins au freinage, et se comporte étonnamment bien dans une enfilade de virages, même pris rapidement.

Le tracé tortueux et l'état précaire des routes (pavées et non pavées) de la campagne californienne où la KLR650 a été présentée auraient été l'équivalent d'une torture pure et simple pour la plupart des motos. Mais grâce à une direction aussi légère que précise, à une excellente position de conduite et à des suspensions qui avalent tout ce qui se trouve devant elles, les manières de la KLR ont été impeccables dans ces circonstances difficiles.

Bien qu'elle fasse ainsi honneur à sa réputation de moto passe-partout, son côté routier n'a pas pour autant été négligé lors de cette révision, bien au contraire. La nouvelle KLR650 offre en effet une protection au vent de bien meilleure qualité, une selle beaucoup plus confortable et une mécanique qui vibre considérablement moins; elle est de fait une meilleure routière que jamais.

La vérité est que, compte tenu de son prix, il y a très peu à redire sur cette première révision de la KLR650 en plus de 20 ans. L'un des seuls choix qui puissent prêter à la critique est d'avoir conservé l'alimentation par carburateur plutôt que de passer à l'injection; mais dans la pratique, le système est non seulement irréprochable, mais aussi moins coûteux. D'autres, habitués à malmener et à abîmer l'ancienne version sans trop de remords, pourraient se plaindre de l'aspect plus soigné de la nouvelle KLR650. Sinon, la nouvelle moto ne mérite pratiquement que des louanges, à presque tous les chapitres.

Depuis son introduction, la KLR650 se veut l'incarnation de la moto économique, solide et ultrapolyvalente. La nouvelle mouture peut elle aussi être décrite ainsi. Mais elle ne présente plus l'indéniable côté vétuste de l'originale. Plus douce, plus confortable et mieux maniérée, la version 2008 représente un ensemble beaucoup, beaucoup plus civilisé.

--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- ---

FICHE TECHNIQUE

Kawasaki KLR650

Prix : 6599 $

Garantie : un an/kilométrage illimité

Moteur : monocylindre DACT de 651 cc refroidi par liquide

Transmission : à cinq rapports, entraînement final par chaîne

Poids : 175 kg

Frein avant : un disque avec étrier à deux pistons

Frein arrière : un disque avec étrier à deux pistons

Pneu avant : 90/90 -21

Pneu arrière : 130/80 -17

Bertrand Gahel est l'auteur du Guide de la Moto.

Les frais de transport et d'hébergement pour ce reportage ont été payés par Kawasaki.