On se réjouissait la semaine dernière des bonnes nouvelles annoncées par Gaspard, ce service d'information des ventes de livres au Québec, qui annonçait une hausse des ventes de 3,3 % en 2015 comparativement à l'année précédente.

Nathalie Collard LA PRESSE

Il semble que les chiffres de Gaspard ne soient pas tout à fait exacts (rappelons que les librairies Renaud-Bray ne participent pas à cette compilation).

Une étude plus exhaustive, celle de l'Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ), remet les pendules à l'heure: en 2015, les ventes de livres neufs au Québec ont diminué de 2,7 % par rapport à 2014.

Plus inquiétant encore, les ventes totales de livres neufs, tous points de vente confondus, sont en baisse au Québec.

«Dans l'ensemble, on peut dire que le marché du livre au Québec s'est fortement contracté [...]. À l'exception des distributeurs, tous les secteurs sont en baisse, en particulier les "autres points de vente" (36,4 %), les grandes surfaces (9,4 %) et les librairies indépendantes (7,3 %)», a indiqué dans son rapport Benoît Allaire, chargé de projet à l'OCCQ.