Un État, le Mississippi, et deux époques. Les années 60, avec Martin Luther King, John Fitzgerald Kennedy, le Ku Klux Klan et les meurtres gratuits de Noirs. Et puis les années 2000. Un journaliste local, Henry Sexton, enquête sur ces meurtres impunis des années 60.

ÉRIC CLÉMENT LA PRESSE

Il se retrouve à collaborer avec le maire d'une petite ville, Penn Cage, dont le père, homme de valeurs, est accusé du meurtre d'une infirmière noire. Le maire veut prouver l'innocence de son père et découvre que ce meurtre est relié à un groupuscule violent du KKK, les Aigles bicéphales. 

Cette brique de 1056 pages qui évoque des moments sombres de l'histoire américaine se déguste page après page, avec un suspense permanent. Très bien documenté, Greg Iles (24 heures pour mourir, La femme au portrait) nous plonge dans les horreurs commises par des Blancs racistes du sud des États-Unis. 

Premier volume de sa trilogie Natchez BurningBrasier noir met en relief le climat délétère qui perdure en Amérique et les graves conséquences sociales de la bêtise humaine. On a hâte aux deux suivants...

* * * * 1/2

Brasier noir. Greg Iles. Actes Sud. 1056 pages.