L'auteure jeunesse québécoise Christiane Duchesne et l'illustrateur François Thisdale ont créé un album étonnant qui a la belle qualité de ne pas sous-estimer les capacités des jeunes enfants.

Publié le 29 oct. 2010
Marie-Claude Girard LA PRESSE

Mémère s'est débarrassée des monstres qui faisaient peur aux enfants en les envoyant un an en voyage. Ils ont choisi des pays inconnus aux noms parfois imprononçables (le Sghilinghili? le Ménépustan?), d'où ils lui envoient lettres et cartes postales.

Christiane Duchesne se permet toutes les folies et une abondance de détails qui auraient pu détourner l'attention des petits. Et pourtant, ils en redemandent!

Rapidement, ils ont fait entrer Plonchette, Milon et les autres monstres dans leur bestiaire imaginaire. Les auteurs se sont amusés à glisser çà et là des blagues cabotines comprises que des grands, cachant même leurs portraits dans les timbres-postes.

Les illustrations au crayon et à l'aquarelle sont dans la tradition des carnets de voyage, avec abondance de collage d'objets de toutes sortes. Une très belle découverte.

À noter: Christiane Duchesne réédite cette année chez Boréal Junior Bibitsa ou l'étrange voyage de Clara Vic (lauréat du prix M. Christie), et propose un nouveau roman: Un amour de dinde (collection Boréal Maboul).

_____________________________________________________________________________

* * * *

Mémère et ses cinq monstres. Christiane Duchesne, François Thisdale (illustrations). Hurtubise, 88 pages Pour les 5 ans et plus.