La revue britannique Literary Review a annoncé, samedi, que sa liste de finalistes pour le prix Bad Sex in Fiction Award ne comprenait cette année que des auteurs masculins.

ANDRÉ DUCHESNE LA PRESSE

Parmi les finalistes de cette récompense que le quotidien The Guardian estime être «le moins convoité des prix littéraires», on retrouve Haruki Murakami, auteur japonais très renommé et même pressenti pour le Nobel.

Sans entrer dans les détails, disons que le héros de son plus récent roman, Le meurtre du commandant de la chevalerie, possède un flux éjaculatoire spectaculaire.

Un autre finaliste, l'Irlandais Julian Gough, s'est dit honoré d'être sélectionné et espère gagner le prix pour ainsi rejoindre les John Updike, Tom Wolfe et Ben Okri.

En 25 ans d'histoire, le Bad Sex in Fiction Award a été remis trois fois à des femmes: Rachel Johnson, Nancy Huston et Wendy Perriam.

- d'après The Guardian