Chanteuse, documentariste, auteure, Stéphanie Lapointe a plusieurs cordes à son arc. Elle vient tout juste de lancer le premier d'une série de trois romans pour ados, Fanny Cloutier ou L'année où j'ai failli rater mon adolescence, très beau livre qui ressemble à un mélange entre le roman et le scrapbook.

LA PRESSE

Le livre qui a marqué votre adolescence?

La vie devant soi, d'Émile Ajar (Romain Gary)«Je suis persuadée que c'est ce livre qui m'a donné envie d'écrire. J'ai compris, à travers la plume de Gary, qu'une voix forte en littérature était une voix libre. Momo, personnage central, me touche plus que n'importe quel enfant de littérature: il peut et sait tout dire parce qu'il est juste, senti et vrai. On lui pardonne tout, on l'adopte dans toute son imperfection. Et ça ne se triche pas, l'enfance - voilà pourquoi c'est si difficile pour un auteur, à mon avis, de donner la parole aux plus petits.»

Le livre qui a changé votre vie?

Ébène, de Ryszard Kapuściński«C'est le livre qui m'a donné envie de faire du documentaire, de voyager et de découvrir le continent africain. L'auteur est un journaliste qui, déjà dans les années 50, travaillait comme correspondant de guerre d'une agence polonaise. Chaque chapitre raconte un des périples qui ont façonné sa carrière. Kapuściński m'a donné envie de sentir la chaleur du Soudan, de voir les collines du Rwanda; j'ai emporté ce livre avec moi dans chacun des voyages que j'ai faits sur le continent.»

Le livre qui est sur votre table de chevet en ce moment?

Toi aussi, mon fils, de Jonathan Pedneault«Jonathan travaille en zone de conflit depuis une dizaine d'années et son regard sur le monde est fascinant. Son premier roman nous plonge dans la vie de Mathis, qui, en cherchant à donner du sens à sa vie, tente de mieux comprendre l'histoire de son père, un humanitaire cynique, qui n'a rien de politiquement correct. Un livre difficile, mais nécessaire et formidablement bien écrit.»

Le livre que vous relisez souvent?

L'art presque perdu de ne rien faire, de Dany Laferrière«Je vais dévoiler, dans La Presse, mon grand, grand secret: j'aurais RÊVÉ d'avoir un ami comme Dany Laferrière, moi, dans la vie! Un ami sage, drôle, qui me ferait réfléchir et qui aimerait aussi le silence, beaucoup. Chaque fois que j'ouvre ce livre, j'ai l'impression que Dany est venu prendre un café à la maison. Alors là, je l'écoute me raconter les ravages de la télévision, le temps qui passe trop vite, les vieux à qui on ne fait pas assez attention. Ce livre est sur ma table de chevet depuis plus de trois ans!»

Le livre que vous n'avez jamais lu, vous ne savez pas pourquoi?

«Il y a trop de livres que je n'ai pas lus. Je n'ai jamais lu Le torrent d'Anne Hébert, et je veux absolument le faire ce printemps. En fait, je dis (trop souvent!) à la blague que j'ai hâte de prendre ma retraite pour cuisiner... écrire et lire.»

Le livre que vous avez l'intention de lire ce printemps?

«Je m'apprête à lire Moby Dick pour un projet d'écriture que je mène actuellement et je voudrais aussi lire Le plongeur. Je crois bien que je fais partie du 3 % de Québécois qui ne l'ont pas encore lu et je veux y remédier!»