Un ouvrage de Gil Courtemanche intitulé Le Camp des justes paraîtra à la mi-novembre, ont annoncé lundi les Éditions du Boréal.

LA PRESSE CANADIENNE

Le livre contient un fragment inédit d'un récit inachevé sur lequel Gil Courtemanche travaillait au moment où il a succombé à un cancer du larynx, le 19 août dernier.

Intitulé L'Odyssée de Youssef, le texte d'une quarantaine de pages se penche sur la problématique de l'immigration illégale.

«C'est l'histoire d'un de ces Africains qui essaient de passer en Europe pour avoir une vie meilleure. C'est l'histoire de l'errance et celle des filières qui existent en Afrique pour essayer de passer en Espagne, en France ou en Italie», a exposé le directeur général des Éditions du Boréal, Pascal Assathiany.

«Ce n'est pas un roman comme pouvait l'être Un dimanche à la piscine à Kigali, mais plutôt une sorte de récit emblématique du destin de ces immigrés», a-t-il ajouté.

Le récit sera précédé par certaines chroniques que l'auteur, essayiste et journaliste a rédigées pour le quotidien Le Devoir.

L'idée de publier cet essai seul a été exclue par la maison d'édition, à la fois parce que le texte était trop bref, mais également parce que les chroniques journalistiques signées par Gil Courtemanche donnaient un ton à l'ouvrage, qui sera ainsi à l'image de l'homme.

«Courtemanche, c'est toujours Courtemanche, c'est-à-dire qu'il avait une sensibilité aux malheurs des gens, aux injustices politiques et au fait que dans certains pays, on n'arrive pas à vivre ou à émigrer de façon humaine», a fait valoir Pascal Assathiany.

«Je pense qu'il aurait été très content de le voir publié», a-t-il conclu.

Le Camp des justes sera en librairies le 15 novembre.