Parmi les nouveautés jeunesse parues au cours de l’année, voici nos coups de cœur, d’ici et d’ailleurs.

Publié le 23 déc. 2021
Véronique Larocque
Véronique Larocque La Presse

Pour les petits

La guerre des bébés

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

La guerre des bébés, texte de Carole Tremblay, illustrations d’Élodie Duhameau

D’où vient le nouveau bébé de madame Hachida ? se demandent Violette et Lilou. Du Maroc ? s’interroge Violette. De l’hôpital ? comme l’affirme Tom. D’un utérus ? comme le dit Mehdi. Tous les enfants du quartier émettent leur hypothèse dans un débat endiablé. C’est alors que monsieur Samir et madame Hachida leur donnent tous un peu raison. L’album répond de manière amusante et instructive à l’incontournable question : d’où viennent les bébés ?

La guerre des bébés, texte de Carole Tremblay, illustrations d’Élodie Duhameau. Éditions de la courte échelle. Dès 5 ans.

Le petit robot de bois et la princesse-bûchette

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D'ÉDITION

Le petit robot de bois et la princesse-bûchette, de Tom Gauld

En 2021, le populaire bédéiste Tom Gauld a publié pour la première fois un album jeunesse. Celui qui collabore régulièrement avec The Guardian et The New York Times offre aux petits un conte de fées contemporain rempli d’humour. L’histoire ? On suit la quête d’un petit robot de bois qui se rend au-delà des limites de son royaume pour retrouver une bûchette, qui est en réalité sa sœur. Une aventure loufoque qui plaira autant aux enfants qu’à leurs parents.

Le petit robot de bois et la princesse-bûchette, texte et illustrations de Tom Gauld, traduction de Christiane Duchesne. Éditions Comme des géants. Dès 4 ans.

La fin des poux ?

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

La fin des poux ?, texte et illustrations d’Orbie

Les mesures de distanciation physique imposées en raison de la pandémie n’ont pas seulement bouleversé le quotidien des êtres humains. Elles ont eu des répercussions majeures sur la vie des poux. Comment peuvent-ils migrer d’une chevelure à une autre s’il n’y a plus de rapprochements ? Très drôle, cet album imagine la façon dont ces minuscules parasites ont vécu les 21 derniers mois. Est-ce que la COVID-19 a signé l’arrêt de mort des poux ? Tous les parents du Québec savent que ces indésirables n’ont pas dit leur dernier mot.

La fin des poux ? Texte et illustrations d’Orbie. Éditions Les 400 coups. Dès 5 ans.

La chanson du monde qui change

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

La chanson du monde qui change, texte d’Amanda Gorman, illustrations de Loren Longe

Le 20 janvier 2021, Amanda Gorman a marqué l’histoire des États-Unis en devenant la plus jeune poétesse à prendre part à la cérémonie d’investiture d’un président. Traduit par Angélique Kidjo, La chanson du monde qui change permet aux enfants de découvrir les mots cette femme engagée. « Je ne veux pas élever la barrière qui nous sépare. Je veux construire un pont qui nous rapproche », écrit-elle. Un appel à la solidarité lancé d’une bien belle façon.

La chanson du monde qui change, texte d’Amanda Gorman, illustrations de Loren Long, traduction d’Angélique Kidjo. Éditions Fayard. Dès 4 ans.

Coco, où es-tu ?

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Coco, où es-tu ?, texte et illustrations d’Aurélien Galvan

Comment aborder le départ d’un être cher avec un tout-petit ? En misant sur les souvenirs partagés avec la personne qu’on a aimée, l’album d’Aurélien Galvan propose une façon lumineuse de vivre un deuil (mais aussi un déménagement ou la perte d’un animal). L’univers enchanteur où réside dorénavant Coco émerveillera les enfants. Comme son amie Simone, ils concluront que le petit oiseau ne peut que se sentir bien dans sa nouvelle maison.

Coco, où es-tu ?, texte et illustrations d’Aurélien Galvan. Éditions Monsieur Ed. Dès 3 ans.

Pour les enfants

La soupe aux allumettes

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

La soupe aux allumettes, texte de Patrice Michaud, illustrations d’Olivier Perreault

Lolo est un superhéros. Son pouvoir ? Être super gentil. Sa mission ? Sauver du monde. S’il excelle habituellement en la matière, il est confronté à un grand défi lorsqu’il doit aider un dragon à retrouver sa flamme. Très créatives, toutes ses tentatives échouent. Et si la solution se trouvait sous ses yeux ? Ce premier album jeunesse de l’auteur-compositeur-interprète Patrice Michaud est rigolo et offre quelques clins d’œil à l’actualité qui amuseront aussi les parents.

La soupe aux allumettes, texte de Patrice Michaud, illustrations de Guillaume Perreault. Éditions Fonfon. Dès 6 ans.

Truffe

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Truffe, texte de Fanny Britt, illustrations d’Isabelle Arsenault

Cette année, Fanny Britt et Isabelle Arsenault ont renoué avec la famille de Louis parmi les spectres en mettant en scène Truffe, le petit frère de Louis, dans trois histoires différentes. On s’attache rapidement à ce jeune amateur de rock, que ce soit lorsqu’on le voit créer un groupe avec ses amis, parler d’amour avec la jolie Nina ou encore se questionner sur la mort. Plongée touchante et amusante dans l’imaginaire d’un jeune garçon.

Truffe, texte de Fanny Britt, illustrations d’Isabelle Arsenault. Éditions La Pastèque. Dès 7 ans.

Les baleines et nous

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Les baleines et nous, texte d’India Desjardins, illustrations de Nathalie Dion

Les baleines et nous n’est pas un documentaire animalier comme les autres. Oubliez les photos. Ce sont plutôt de magnifiques illustrations qui représentent ces grands mammifères marins. Autre particularité : anecdotes et légendes servent de point de départ pour présenter des faits scientifiques. Ainsi, le chant des baleines est abordé grâce aux sirènes, alors que Pinocchio est prétexte à parler d’anatomie. Ce livre-documentaire original, écrit par une amoureuse des cétacés, amène aussi à réfléchir à notre impact sur ces géants des mers.

Les baleines et nous, texte d’India Desjardins, illustrations de Nathalie Dion. Éditions La Bagnole. Dès 7 ans.

Les ratés

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Les ratés, texte de Tania Baladi, illustrations de Mathieu Potvin

Simone adore dessiner. Mais attention : elle ne doit surtout pas dépasser. Autrement, c’est la catastrophe. La jeune fille est inconsolable et les feuilles s’accumulent dans le bac de recyclage. La rencontre d’un artiste lui permettra de voir ses « ratés » d’un nouvel œil. Derrière les erreurs peuvent se trouver des chefs-d’œuvre. Un livre parfait pour calmer les angoisses des petits perfectionnistes.

Les ratés, texte de Tania Baladi, illustrations de Mathieu Potvin. Éditions Québec Amérique. Dès 6 ans.

Vinyasa Ninja, tome 1 – Le pouvoir du yoga

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Vinyasa Ninja, tome 1 – Le pouvoir du yoga, Olivier Hamel et Olivier Carpentier

Tout comme l’année qui l’a précédée, 2021 aura été source d’anxiété pour nombre de personnes. Entre manga et livre de yoga, le tome 1 de la série Vinyasa Ninja peut servir d’outil aux jeunes et leur permettre de retrouver leur calme. On aime les illustrations expliquant différentes positions. Parfait pour faire du yoga comme un ninja.

Vinyasa Ninja, tome 1 – Le pouvoir du yoga, Olivier Hamel et Olivier Carpentier. Éditions Presses Aventure. Dès 9 ans.

Pour les adolescents

Si je disparais

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Si je disparais, texte de Brianna Jonnie et Nahanni Shingoose, illustrations de Neil Nshannacappo

À 14 ans, Brianna Jonnie a écrit une lettre ouverte au chef de police de Winnipeg pour l’implorer de « faire mieux » lorsqu’une personne autochtone est portée disparue. Ce roman graphique reprend l’essentiel de cette missive et y ajoute les images poignantes de Neil Nshannacappo. Un livre d’actualité qui ouvre les yeux sur les inégalités et qui transmet un message clair : « La disparition et le meurtre de femmes et de filles autochtones ne sont PAS des problèmes autochtones : ce sont des problèmes qui relèvent des droits humains. »

Si je disparais, texte de Brianna Jonnie et Nahanni Shingoose, illustrations de Neil Nshannacappo, traduction de Nicholas Aumais. Éditions de l’Isatis. Dès 12 ans.

Derrière l’éclat de ton sourire

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Derrière l’éclat de ton sourire, de Sophie Gagnon-Roberge

Une adolescente apprend la mort de son frère alors qu’elle est en voyage scolaire. Quand son père lui dit que ce n’était pas un accident, ses souvenirs s’assombrissent, les questions se multiplient, la culpabilité monte, la colère aussi. « Ce sentiment viscéral : j’étais ta confidente comme tu étais le mien/Cette complicité que tous nous enviaient était-elle un mensonge ? » Sophie Gagnon-Roberge s’est inspirée du suicide de son frère pour écrire ces vers libres qui traduisent de façon bouleversante tout le désarroi de ceux qui restent.

Derrière l’éclat de ton sourire, Sophie Gagnon-Roberge. Éditions Héritage. Dès 12 ans.

Fab : La recrue

IMAGE FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Fab : La recrue, d’Émilie Ouellette

Peu avant d’entrer au secondaire, Fabiola voit son monde s’écrouler. Ses mères lui annoncent qu’elles se séparent : l’une ira vivre à Rouyn-Noranda, l’autre, à Rimouski. On suit l’intégration difficile de l’adolescente dans sa nouvelle école en Abitibi-Témiscamingue. Si elle reprend des thèmes souvent abordés dans les romans pour adolescents, Émilie Ouellette réussit à se distinguer par son humour et grâce à l’inspirante Fab.

Fab : La recrue, Émilie Ouellette. Éditions Petit homme. Dès 11 ans.