(Rennes) Cinq auteurs, dont quatre femmes, restaient en lice lundi pour le Goncourt des lycéens qui sera décerné jeudi à Rennes, en clôture de la saison des prix littéraires, ont annoncé les organisateurs.

Agence France-Presse

Les cinq finalistes, dont la lauréate du prix Médicis Christine Angot et celle du prix Femina Clara Dupont-Monod, ont été sélectionnés « après deux mois de lectures assidues des 14 romans en lice » par les lycéens délégués de chaque région qui ont délibéré lundi à huis clos, selon un communiqué de presse.

Les délibérations régionales du Prix Goncourt des Lycéens, créé et organisé par la Fnac et le ministère de l’Éducation nationale, se sont déroulées à Lyon, Metz, Nantes, Nîmes, Paris et Rennes.

Les 13 lycéens délégués, désignés pendant ces délibérations régionales, doivent se retrouver jeudi à Rennes, berceau du prix, pour la délibération nationale.

Ils annonceront le lauréat à 12 h 45 depuis l’Hôtel de Ville de Rennes. La remise du prix aura lieu à Paris, à 19 h le même jour, au ministère de l’Éducation nationale.

Les 5 romans finalistes (par ordre alphabétique) sont :

– Christine Angot, Le voyage dans l’Est (éd. Flammarion) ;

– Anne Berest, La carte postale (éd. Grasset) ;

– Clara Dupont-Monod, S’adapter (éd. Stock) ;

– Patrice Franceschi, S’il n’en reste qu’une (éd. Grasset) ;

– Lilia Hassaine, Soleil amer (éd. Gallimard).

En 2020, le Prix Goncourt des Lycéens avait été attribué à Djaïli Amadou Amal pour son roman Les impatientes (éditions Emmanuelle Collas).