Amateurs de polars, d’ouvrages de réflexion, de poésie ou encore de récits d’évasion, voici quelques suggestions d’activités pour vous guider à travers le Salon du livre de Montréal qui revient cette année en présentiel, au Palais des congrès.

Laila Maalouf
Laila Maalouf La Presse

Des lectures pour réfléchir

À la recherche de discussions inspirantes sur des thématiques actuelles ? Les autrices Véronique-Marie Kaye, Camille Toffoli et Anna Babi discuteront de l’éveil féministe sous toutes ses formes à l’occasion d’une table ronde animée par Catherine Ferland, qui a signé le livre 15 femmes qui ont fait l’histoire du Québec. Les écrivains Émi­lie Mon­net, Sophie Fauch­er et Robert Lalonde participeront quant à eux à une discussion sur l’importance de la lecture, un refuge essen­tiel en temps de pandémie. La table ronde sera animée par Émi­lie Per­reault, qui plaide pour une plus grande place des arts et de la cul­ture dans nos vies dans son essai Ser­vice essen­tiel. Et enfin, l’artiste d’origine innue Natasha Kanapé Fontaine évoquera dans ses confidences avec Cather­ine Per­rin les thèmes de la lutte con­tre le racisme et de la dis­crim­i­na­tion envers les peu­ples autochtones, à l’occasion de la parution de son pre­mier roman, Naue­takuan, un silence pour un bruit.

L’éveil féministe sous toutes ses formes : jeudi 25 novembre, 15 h 15, à l’Espace Savoir Média.
La santé par les arts : samedi 27 novembre, 13 h 45, à l’Espace Savoir Média.
Confidences d’écrivaine avec Natasha Kanapé Fontaine : samedi 27 novembre, 20 h, à l’Espace Savoir Média.

Poésie en fête

PHOTO ERICK LABBÉ, ARCHIVES LE SOLEIL

Le chanteur Tire le coyote (Benoit Pinette), qui a publié l’an dernier son premier recueil de poésie, La mémoire est une corde de bois d’allumage, participera au Cabaret Place de la poésie.

Le Salon fait la fête à la poésie en con­fi­ant la scène, le temps d’un spectacle-cabaret, à des voix comme celles de Diane Régimbald, Marie-Ève Comtois et Tire le coyote (Benoit Pinette), avec Tristan Malavoy à l’animation. L’apport de la poésie sera aussi au cœur de trois entretiens avec Vanes­sa Bell, Noémie Pomerleau-Clouti­er et Stéphane Despatie, ainsi que d’une lecture performance en anglais avec Alexandrine Capolla Beauregard, Armen Keuchguerian, Tara McGowan-Ross et David Bradford, dans le cadre du pro­jet Fibres poé­tiques, soutenu par Metrop­o­lis bleu.

Cabaret Place de la poésie : jeudi 25 novembre, 19 h 30, à l’Agora.
Entretiens express : l’apport de la poésie : vendredi 26 novembre, 16 h 45, à l’Agora.
Fibres poétiques : samedi 27 novembre, 13 h, au kiosque de Metrop­o­lis bleu.

Voyager à travers la littérature

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Gabriel Anctil, auteur du livre Sillonner les chemins du monde

L’animateur et adepte de la van­life Dominic Arpin, l’auteur Gabriel Anc­til et la Toron­toise Lam­ra Pap­i­tashvili discuteront, lors d’une table ronde, de la recherche de soi à tra­vers le voy­age, de l’altérité et du parcours ini­ti­a­tique. Toujours sur le sujet du voyage, des entretiens avec Vin­cent Brault, Annie Per­reault et Joanne Rochette nous transporteront respectivement à Tokyo, en Russie et en Colom­bie. L’animateur de ces entretiens, Dominic Tardif, abordera aussi la question des voyages intérieurs dans le cadre d’une autre table ronde à laquelle participeront Vic Verdier, Maya Omba­sic et Clara Dupuis-Moren­cy – histoire d’explorer ces nou­veaux hori­zons où nous entraîne la quête de soi.

La soif de voyage et d’écriture : jusqu’au bout du monde : jeudi 25 novembre, 15 h 30, à l’Agora.
Le voyage intérieur vers de nouveaux horizons : jeudi 25 novembre, 17 h 45, à l’Espace Savoir Média.
Entretiens express : le voyage dans notre littérature : samedi 27 novembre, 10 h, à l’Agora.

Polars et romans noirs

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

L’autrice de polars Maureen Martineau a signé un nouveau recueil de nouvelles noires, Criminelles, coécrit avec Ariane Gélinas.

Mordus de polars ? Ne manquez pas cette série d’entrevues avec trois grands noms du polar québécois : Maureen Martineau évoquera son tout nouveau recueil de nouvelles noires, Criminelles, coécrit avec Ariane Gélinas, tandis que Marie-Ève Bourassa présentera son roman Tout écartillées et André Jacques, Les gouffres du Karst. Crimes, justice et fugitifs au rendez-vous ! À noter que Maureen Martineau participera également le même jour, à 17 h, à une rencontre virtuelle sur le roman policier avec l’auteur de polars et journaliste colombien San­ti­a­go Gam­boa. Les fans du genre devront pourtant choisir, s’ils veulent assister aux confidences d’écrivain avec Martin Michaud, qui sont prévues le même soir. Soulignons que Chrystine Brouillet offrira, toujours le vendredi, des prescriptions littéraires aux amateurs de romans policiers.

Entretiens express : l’art du polar : vendredi 26 novembre, 18 h, à l’Agora.
Confidences d’écrivain avec Martin Michaud : vendredi 26 novembre, 18 h, à l’Espace Savoir Média.
Prescriptions littéraires avec Chrystine Brouillet : vendredi 26 novembre, 16 h, à la Maison des libraires.

Planifier sa visite

Le Salon du livre de Montréal prendra son envol jeudi prochain pour la toute première fois au Palais des congrès. Attention : il faut planifier sa visite en réservant une plage horaire pour avoir accès au Salon – un nombre limité de visiteurs seront admis toutes les heures, mais la durée de visite maximale recommandée est de trois heures. Les animations – tables rondes, entretiens et discussions – fonctionneront quant à elles sur le principe du premier arrivé, premier assis. En tout, 1150 auteurs et autrices sont attendus et 500 maisons d’édition seront représentées. À noter que le passeport vaccinal sera exigé pour tous les visiteurs de 13 ans et plus. Du 25 au 28 novembre. Billets et réservations en ligne.

Consultez le site du Salon du livre de Montréal pour la programmation complète