Actualités, nouveautés, rencontres d’auteurs, entrevues… La Presse vous informe de ce qui se passe dans le monde des livres.

Laila Maalouf
Laila Maalouf La Presse

Rendez-vous littéraire à Québec

La ville de Québec s’apprête à recevoir autrices et auteurs pour des rencontres et des spectacles en salle dans le cadre du festival Québec en toutes lettres. Paul Auster, Marie-Claire Blais, Sorj Chalandon et Michel Jean participeront notamment à des entretiens, tandis que Fanny Britt, Audrée Wilhelmy et Christian Guay-Poliquin prendront part à des discussions thématiques. Les tables rondes et les entretiens en salle seront diffusés sur la page Facebook du festival. Sont aussi prévus au menu l’évènement Ceci n’est pas une pub, qui exposera les œuvres d’une cinquantaine d’artistes dans sept quartiers de la capitale, une exposition sur l’œuvre de Marie Uguay, des balados, des escales en librairie, une nuit de la poésie, une journée famille avec Simon Boulerice ainsi qu’une soirée découverte des arts littéraires basques. Du 14 au 24 octobre.

Consultez toute la programmation sur le site de Québec en toutes lettres Consultez la page Facebook de Québec en toutes lettres

Une nouvelle collection d’essais pour adolescents

PHOTO FOURNIE PAR ÉCOSOCIÉTÉ

Pauline Gagnon, la nouvelle éditrice qui développera une collection d’essais pour adolescents chez Écosociété

Écosociété veut impliquer les adolescents dans les débats publics en développant une collection d’essais qui leur est destinée. La maison d’édition reconnue entre autres pour ses ouvrages sur l’écologie a ainsi fait appel à Pauline Gagnon pour diriger la nouvelle collection. Militante écologiste dans ses temps libres, la nouvelle éditrice ira à la rencontre des jeunes, des professeurs, des bibliothécaires et des travailleurs sociaux cet automne pour définir une ligne éditoriale alignée sur la réalité des adolescents. Les premiers titres sont prévus pour la rentrée d’hiver 2023. D’ici là, les jeunes sont invités à répondre à un sondage en ligne pour faire part de leurs habitudes de lecture et de leurs préoccupations.

Accédez au sondage Consultez le site d’Écosociété

Le LQ de l’automne en librairie

IMAGE FOURNIE PAR LQ

Une du nouveau LQ

Le nouveau LQ est arrivé cette semaine en kiosque et en librairie. C’est le dernier numéro chapeauté par la rédactrice en chef Annabelle Moreau, qui cède sa place à l’écrivaine et ancienne éditrice chez VLB Mélikah Abdelmoumen, comme cela avait été annoncé au cours de l’été. En une, un dossier consacré à la poète et romancière Carole David, qui signe le texte « Autoportrait d’une femme épuisée » et répond au questionnaire de LQ, un récit-hommage de son éditrice aux Herbes rouges, Roxane Desjardins, ainsi qu’une analyse de son œuvre par Karianne Trudeau Beaunoyer. ⁠Le grand dossier du numéro porte sur les littératures et les auteurs et autrices des Amériques, et explore leur influence sur la littérature québécoise actuelle. Parmi les contributeurs, Hector Ruiz, Mauricio Segura, Martine Fidèle, Jean Sioui, Caroline Dawson, Karine Rosso et Nicholas Dawson. ⁠

Consultez le site de LQ

Dévoilement du gagnant du prix Saint-Pacôme

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Roxanne Bouchard fait partie des finalistes du prix Saint-Pacôme avec Biz et Isabelle Grégoire. Le prix sera remis ce samedi soir.

C’est ce samedi soir que sera connu le grand gagnant du prix Saint-Pacôme de la Société du roman policier, à l’occasion d’un évènement en formule 5 à 7 hybride qui sera présenté en direct sur la page Facebook de la Société du roman policier de Saint-Pacôme. Les trois finalistes sont Biz, pour son polar Les abysses, publié chez Leméac, Roxanne Bouchard, pour son roman La mariée de corail, paru chez Libre Expression, et Isabelle Grégoire pour Fille de fer, publié chez Québec Amérique. Le dernier gagnant du prix Saint-Pacôme était l’auteur André Jacques, en 2019, pour son roman Ces femmes aux yeux cernés, paru aux Éditions Druide.

Consultez la page Facebook de la Société du roman policier de Saint-Pacôme

Un prix pour la meilleure œuvre épistolaire québécoise

IMAGE FOURNIE PAR LUX ÉDITEUR

J’attends de toi une œuvre de bataille – Correspondance 1942-1996, de Pierre Elliott Trudeau et Pierre Vadeboncœur

Le prix Jacques Allard, créé par Les Correspondances d’Eastman et décerné pour la toute première fois cette année pour récompenser une œuvre épistolaire québécoise, a été attribué à J’attends de toi une œuvre de bataille – Correspondance 1942-1996, de Pierre Elliott Trudeau et Pierre Vadeboncœur, paru l’hiver dernier chez Lux Éditeur. Les jurés ont dit avoir été impressionnés par les échanges de deux amis d’enfance dont les parcours finissent par diverger, l’un devenant un acteur dominant de la scène politique canadienne, l’autre, un syndicaliste et indépendantiste ainsi qu’un penseur majeur du Québec contemporain. Parmi les nombreux ouvrages épistolaires en lice pour le prix, Enquête en Nouvelle-France, de Diane Lacombe (Québec Amérique), s’était retrouvé en finale. Le prix porte le nom du cofondateur et animateur des Correspondances d’Eastman. Il a été décerné au théâtre La Marjolaine le 26 septembre, lors du dernier des Grand entretiens des Correspondances 2021.