(Paris) Le jury du prix Femina a indiqué mercredi à l’AFP avoir écarté deux romans au cœur d’une polémique concernant le prix Goncourt, La carte postale d’Anne Berest et Les enfants de Cadillac de François Noudelmann, pour resserrer son choix à 11 titres.

Agence France-Presse

France Inter avait révélé le 21 septembre que Camille Laurens, jurée du Goncourt qui avait fait une critique sévère de La carte postale dans Le Monde, était la compagne de François Noudelmann. Or, les deux livres traitent d’un même thème, l’histoire d’une lignée juive au XXe siècle.

La liste de romans français établie par le jury exclusivement féminin contient deux livres pressentis pour plusieurs prix, ceux de Christine Angot et Mohamed Bougar Sarr.

Dans le roman étranger, 11 titres également restent en lice. Et une première sélection de 15 essais a été révélée.

Ces trois prix Femina doivent être décernés le 25 octobre.

Romans en français

• Christine Angot, Le voyage dans l’Est (Flammarion)

• Nathacha Appanah, Rien ne t’appartient (Gallimard)

• Nina Bouraoui, Satisfaction (JC Lattès)

• Jean-Baptiste Del Amo, Le fils de l’homme (Gallimard)

• Ananda Devi, Le rire des déesses (Grasset)

• Clara Dupont-Monod, S’adapter (Stock)

• Vincent Hein, La disparition de Jim Thompson (Arléa)

• Charif Majdalani, Dernière oasis (Actes Sud)

• Abel Quentin, Le voyant d’Étampes (L’Observatoire)

• Thomas B. Reverdy, Climax (Flammarion)

• Mohamed Mbougar Sarr, La plus secrète mémoire des hommes (Philippe Rey)

Romans étrangers

• Ahmet Atlan, Madame Hayat (Actes Sud, Turquie)

• Najwa Barakat, Monsieur N. (Actes Sud, Liban)

• Jan Carson, Les lanceurs de feu (Sabine Wespieser, Royaume-Uni)

• Isabela Figueiredo, Carnet de mémoires coloniales (Chandeigne, Mozambique)

• Lucy Fricke, Les occasions manquées (Le Quartanier, Allemagne)

• Gouzel Iakhina, Les enfants de la Volga (Noir sur blanc, Russie)

• Daniel Loedel, Hadès, Argentine (La Croisée, États-Unis)

• Ariel Magnus, Eichmann à Buenos Aires (L’Observatoire, Argentine)

• Joyce Maynard, Où vivaient les gens heureux (Philippe Rey, États-Unis)

• Leonardo Padura, Poussière dans le vent (Métailié, Cuba)

• Natasha Trethewey, Memorial Drive (L’Olivier, États-Unis)

Essais

• Gérald Bronner, Apocalypse cognitive (PUF)

• Annie Cohen-Solal, Un étranger nommé Picasso (Fayard)

• Antoine Compagnon, La vie derrière soi (Équateurs)

• Frédéric Gros, La honte est un sentiment révolutionnaire (Albin Michel)

• Claude Habib, La question trans (Gallimard)

• Arthur Lochmann, Toucher le vertige (Flammarion)

• Anne Muxel, L’autre à distance (Odile Jacob)

• Sabine Prokhoris, Le mirage #metoo (Cherche-Midi)

• Amos Reichman, Jacques Schiffrin, un éditeur en exil (Seuil)

• Patrick de Saint-Exupéry, La traversée (Arènes)

• Catherine Sauvat, Depuis que je vous ai lu, je vous admire (Fayard)

• Perrine Simon-Nahum, Les déraisons modernes (L’Observatoire)

• Marion Van Renterghem, C’était Merkel (Arènes)