Le prix Senghor du premier roman francophone et francophile a été remis vendredi à Annie Lulu pour La mer Noire dans les Grands Lacs.

Stéphanie Morin
Stéphanie Morin La Presse

Le roman de l’écrivaine d’origine roumaine et congolaise a été publié en janvier 2021 aux éditions Julliard.

La Québécoise Mireille Gagné, qui était finaliste, a reçu une mention spéciale du jury pour son roman Le lièvre d’Amérique (La Peuplade). Le jury a notamment salué sa « structure originale » et son « texte inspirant.