Quoi de mieux qu’un bon livre, quand on ne peut pas voyager, pour se transporter loin, très loin de chez soi… Chaque semaine, durant l’été, nous vous proposons trois nouveautés de tous genres qui vous entraîneront vers une destination à faire rêver.

Laila Maalouf
Laila Maalouf La Presse

Les vilaines

Les vilaines

Les vilaines

Métailié

208 pages

Rendons-nous à Córdoba, en Argentine, au parc Sarmiento, poumon de la ville qui, la nuit, devient une jungle sauvage et sans pitié. Tous les soirs, « les trans surgissent du fond de cet enfer » pour guetter les clients. Parmi elles, il y a Tante Encarna, qui veille sur ses filles et devient, contre toute attente, la gardienne d’un bébé trouvé dans un fossé tout proche. Puis il y a Camila, qui raconte comment, depuis son enfance meurtrie dans un village de campagne, elle a payé cher son désir de changer de corps. « Au pays des trans du parc », la violence est leur pain quotidien, et l’autrice livre un premier roman exceptionnel qui fait écho à sa propre vie et a déjà reçu bon nombre de prix.

Komodo

Komodo

Komodo

Gallmeister

304 pages

On pourrait croire que dans un décor aussi idyllique que celui des îles indonésiennes, au large de celle de Komodo, une semaine passée à faire de la plongée serait un rêve devenu réalité. « Komodo, pareil à un coffre à trésor, des gemmes éparpillées partout. » Avec ses raies mantas, ses requins de toutes espèces, ses poissons aux couleurs vives… Mais ce ne serait pas un roman de David Vann, auteur américain qui s’est fait connaître il y a plus de 10 ans avec son inoubliable Sukkwan Island. Car pour Tracy, venue passer des vacances avec sa mère pour voir son frère, toute cette beauté est voilée par sa colère et sa rancœur, alimentées par ses relations toxiques avec sa famille. Une œuvre magistrale.

Et la baleine l’engloutit

Et la baleine l’engloutit

Et la baleine l’engloutit

Grasset

352 pages

Téhéran, capitale de l’Iran. Les embouteillages, la cacophonie. La colère des chauffeurs d’autobus qui gronde, les gardiens de la Révolution qui répliquent. Yunus, chauffeur depuis 25 ans, perd les pédales et se fait arrêter, puis emprisonner. Tantôt en isolement dans sa cellule, tantôt harcelé par un interrogateur qui connaît ses moindres secrets, il plonge dans les souvenirs de son existence solitaire, réminiscences alignées avec le destin d’un pays et d’une société qui ont connu de profondes mutations au cours des dernières décennies. Une incursion fort prenante dans le cauchemar judiciaire d’un État parmi les plus autoritaires du monde.