Un livre sur la COVID-19 ? Presque 400 pages qui nous replongent dans les six premiers mois de cette maudite pandémie qu’on voudrait tant oublier ? Première réaction : euh, pas sûr…

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

Heureusement, nous avons surpassé notre premier réflexe. Car le livre d’Alec Castonguay est absolument captivant. On pense tout savoir des débuts de la COVID-19 en Chine, dans la ville de Wuhan. On est peut-être convaincu d’avoir tout lu à propos de sa propagation et des différentes réponses des gouvernements à travers le monde. Mais on apprend tellement de choses en lisant cette enquête qui nous emmène dans les coulisses de la pandémie, dans les laboratoires, les hôpitaux et les couloirs des différents départements de santé publique. Dans les officines du pouvoir aussi.

On refait l’historique des premiers cas, on découvre les premiers textos échangés entre spécialistes d’un bout à l’autre de la planète, on est en mesure d’apprécier les bonnes et les moins bonnes réponses des différents acteurs de ce drame à différents moments de la crise. Alec Castonguay nous dévoile l’envers du décor des conférences de presse du « trio santé », dans les salles de réunion où se décident les vraies affaires, en petit comité.

On rencontre des acteurs inconnus du grand public, en santé publique comme dans l’entourage du premier ministre François Legault.

On se sent parfois comme une mouche sur un mur durant quelques réunions critiques, témoins de réflexions qui ont mené à des décisions historiques et déchirantes.

La publicité n’est pas mensongère, c’est vraiment un récit qui se lit comme une fiction, voire comme un thriller à certains moments.

Aux États-Unis, un journaliste qui publie un livre sur un sujet d’actualité, c’est monnaie courante. Les journalistes-vedettes reçoivent de grosses avances des maisons d’édition, sont libérés pendant des mois et travaillent entourés d’une équipe de recherchistes.

Nous sommes au Québec. Ce genre de livre est rare, car il coûte cher, en temps et en argent. Son auteur est un des meilleurs journalistes politiques de sa génération. Chef du bureau politique du magazine L’actualité et analyste à ICI Radio-Canada, il couvrait déjà la crise. Il a accompli un travail monumental en interviewant une cinquantaine d’intervenants dont les témoignages composent la trame de ce récit haletant.

Entre les éclosions dans les CHSLD qui font partie des jours les plus noirs de la pandémie, jusqu’aux réactions pas toujours claires du DHoracio Arruda, en passant par le peu d’intérêt qu’on accorde à la santé publique en général, ce livre renferme plusieurs leçons qui devraient guider les décideurs pour la suite. Un document précieux à lire absolument.

Le printemps le plus long : au cœur des batailles politiques contre la COVID-19
Alec Castonguay
Québec Amérique 392 p.
★★★★