La professeure au département d’études littéraires de l’UQAM Martine Delvaux est au nombre des cinq finalistes pour son populaire essai Le boys club qui démontre avec brio certains rouages du patriarcat. Pierre Samson, lui, a été choisi pour son roman Le mammouth qui avait également été finaliste au Prix des libraires.

Nathalie Collard
Nathalie Collard La Presse

Les autres finalistes sont Kaie Kellough pour Dominoes at the Crossroads, Pierre Nepveu pour L’espace caressé par ta voix et Patrick Nicol pour Les manifestations.

Au total, 168 titres de 68 maisons d’édition ont été soumis au jury. À la tête de ce jury, on retrouve le poète et écrivain Michael Delisle, entouré de l’écrivaine Marie-Célie Agnant, du libraire Luke Langille (Drawn & Quarterly), de la traductrice Karen Isabel Ocaña, du professeur de l’Université d’Ottawa Pierrot Ross-Tremblay et de la poète et autrice Chloé Savoie-Bernard.

On connaîtra l’identité de la gagnante ou du gagnant, qui remportera une bourse de 15 000 $, le 9 novembre prochain.