L’écrivain Dany Laferrière a une place bien à lui à la Grande Bibliothèque pour les prochaines années. Une sculpture à son effigie, intitulée Lexil vaut le voyage, a été installée mardi dans le grand jardin d’art de l’établissement.

Marie-France-Lou Lemay Marie-France-Lou Lemay
La Presse

Le sculpteur Roger Langevin a prêté son œuvre, faite d’un composite appelé résilice, à l’institution pour une durée de cinq ans. Elle représente l’Académicien assis sur la plus haute marche d’un escalier.

« L’œuvre ne peut logiquement être installée qu’à deux endroits, soit Petit-Goâve, lieu de naissance de l’homme à Haïti, soit Montréal, lieu de naissance de l’écrivain à son métier », a indiqué par communiqué Roger Langevin, à qui l’on doit le Félix Leclerc du parc La Fontaine, à Montréal.

Avec cette statue, le président-directeur général de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Jean-Louis Roy, souhaite notamment faire un lien avec l’exposition Un cœur nomade, organisée par le Quartier des spectacles pour célébrer les 35 ans d’écriture de Dany Laferrière.