Éric Gauthier reçoit cette année le prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique pour son roman Le Saint Patron des plans foireux et sa nouvelle, Le Livre de trop.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

C’est la troisième fois qu’Éric Gauthier reçoit cet honneur. Un jury de cinq pairs, dont le lauréat de l’année dernière Dave Côté, a dû trancher parmi les trois finalistes pour le prix Jacques-Brossard.

L’écrivain se voit ainsi remettre une bourse de 3000 $.

Les jurés ont souligné « l’ingéniosité de son intrigue, la truculence de ses personnages, les pointes d’humour qui pimentent son récit et l’originalité de l’histoire qui constitue la trame de son roman, Le Saint Patron des plans foireux.