Après les nombreux ouvrages qui leur sont consacrés, dont l’excellente biographie Diego et Frida, de Le Clézio, on pourrait se demander pourquoi un autre livre sur ce célèbre couple du XXe siècle. 

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Or, ce roman qui raconte l’amour fou et la vie d’excès de « l’éléphant et la colombe » est à lire, même si on ne connaît pas ces deux grands artistes mexicains. Fascinée par leur vie et leur œuvre, l’auteure nous transmet sa passion. Elle trace un récit coloré et captivant de ce couple autodestructeur, tout en contrastes.

On suit Frida et Diego à travers le temps — de leur rencontre après l’accident qui handicapa Frida, à 18 ans, jusqu’à la mort de Frida en 1954 — et les lieux, de Mexico à Paris, en passant par Detroit et New York. « On vit, on souffre et on est mort », dit Frida à une amie. Et aussi : « Quand je peins, je ne réfléchis pas, c’est peut-être ça ma peinture, accoucher de moi-même. »

Ce couple énorme a vécu, créé et aimé à corps perdu. Il représente à la fois la dualité mexicaine originelle et celle d’Éros et de Thanatos. C’est sans doute pourquoi, plus d’un siècle après leur naissance, leur mythe nous fascine autant.

★★★½

Rien n’est noir. Claire Berest. Éditions Stock. 285 pages.