Un titre original du musicien et bédéiste québécois Enzo Lord Mariano, qui nous fait le récit de la première tournée de son groupe (les Barnatchok) dans l’est du Québec.

Publié le 26 avr. 2019
Jean Siag
Jean Siag La Presse

Retour donc dans la région gaspésienne, cette fois avec un groupe d’amis du secondaire amoureux de swing et de jazz manouche.

On y découvre les demi-billets (des billets coupés en deux qui servent de monnaie locale), mais surtout les inspirations musicales de ces mélomanes passionnés (parmi lesquelles Django Reinhardt !).

Enzo y va même de plusieurs suggestions musicales au début de chacun des chapitres.

Une incursion pleine de tendresse dans le quotidien d’une bande de jeunes musiciens allumés qui détaillent entre autres leur vie de tournée, leur résidence d’artiste à La Pointe Sec et l’art d’une improvisation musicale réussie.

Ça sent le swing – Chroniques d’une tournée improvisée. Enzo. La Bagnole. 56 pages.

★★★ ½