Les chauffeurs de taxi de New York seront en grève les 5 et 6 septembre pour protester contre l'installation dans leurs célèbres véhicules jaunes de navigateurs satellitaires GPS qui enregistreront tous leurs déplacements.

AFP

Les chauffeurs de taxi de New York seront en grève les 5 et 6 septembre pour protester contre l'installation dans leurs célèbres véhicules jaunes de navigateurs satellitaires GPS qui enregistreront tous leurs déplacements.

«La grève commencera le mercredi 5 à 05H00 du matin», si la Commission des Taxis et Limousines (TLC) n'annule pas son projet d'installation d'un appareil dans chaque voiture, a expliqué jeudi à l'AFP Bhairavi Desai, directrice exécutive de l'Alliance des Chauffeurs de taxi, la principale association professionnelle qui représente 8.400 chauffeurs.

«Nous annulerons le mouvement si la ville de New York accède à notre demande: nous ne voulons pas de GPS dans nos taximètres», a-t-elle ajouté.

À partir du 1er octobre prochain, conformément à des dispositions municipales, les 13 000 taxis jaunes que compte la ville de New York devront être équipés de systèmes satellitaires de navigation.

Ces équipements seront pourvus d'un écran qui permettra aux passagers de payer avec une carte de crédit, de chercher des adresses de restaurant ou de lire des informations.

Les chauffeurs invoquent une «violation de la vie privée» pour s'opposer à cette mesure, qui permettra de les surveiller durant leurs heures de liberté, beaucoup d'entre eux conservant leur véhicule durant leurs jours de congés.

D'autres reconnaissent qu'ils souhaitent éviter un contrôle plus strict de leurs gains.

La dernière grève des «taxis jaunes» remonte à 1998, lorsqu'ils s'étaient mis en grève durant 24 heures pour protester contre une hausse du tarif des contraventions.