L'étiquette de disque annonce qu'elle vendra la musique de ses artistes sans protection anti-copie.

D'après Reuters TECHNAUTE.CA

L'étiquette de disque annonce qu'elle vendra la musique de ses artistes sans protection anti-copie.

Universal est notamment l'étiquette de disques du rapper 50 Cent et du groupe Black Eyed Peas.

Dans un communiqué, l'entreprise a annoncé qu'elle allait vendre des milliers d'albums et de chansons sans les protections anti-copies habituelles (ou DRM, pour «digital right management»), pour une période d'essai.

«Cet essai aura lieu entre août et janvier et nous analyserons certains facteur comme la demande des consommateurs, les meilleurs prix et le piratage», dit Universal.

En avril dernier, c'est la maison de disques britannique EMI qui a annoncé la mise à disposition de l'ensemble de son catalogue numérique sans système de cryptage anticopie sur le site iTunes.

Mais contrairement à EMI, Universal n'offrira pas sa musique sans protection sur le magasin d'Apple, iTunes.

Google, Wal-Mart et Amazon.com figurent parmi ceux qui pourront vendre la musique sans protection anti-copie d'Apple.

Les chansons pourront toutefois être écoutées sur les iPod, précise Universal.

À lire aussi:

iTunes Plus: la musique sans protection

Les «pensées» de Steve Job séduisent EMI