Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics et le leader mondial du téléphone mobile Nokia ont annoncé mercredi dans un communiqué commun leur intention de renforcer leur collaboration pour la fourniture de circuits intégrés et la licence de modems de troisième génération (3G).

AFP

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics et le leader mondial du téléphone mobile Nokia ont annoncé mercredi dans un communiqué commun leur intention de renforcer leur collaboration pour la fourniture de circuits intégrés et la licence de modems de troisième génération (3G).

Les deux sociétés ont également entrepris des négociations dans la perspective d'un transfert d'une partie des activités de Nokia dédiées aux circuits intégrés chez STMicroelectronics.

Cet accord permettra à ce dernier de concevoir et fabriquer des jeux de circuits 3G basés sur les technologies des modems de Nokia, sur la technologie de la gestion de l'énergie et de la radio-fréquence ainsi que de fournir des solutions complètes à Nokia et à l'ensemble du marché.

Le transfert des activités de Nokia dédiées aux circuits intégrés devrait concerner environ 200 employés de Nokia en Finlande et au Royaume-Uni et intervenir au quatrième trimestre 2007.

Nokia a également sélectionné STMicroelectronics pour fournir un jeu de circuits 3G HSPA (High-Speed Packet Access) de technologie avancée, supportant des hauts débits, qui marquerait la première contribution des activités de conception de circuits intégrés nouvellement acquises.

Il s'agit de la première qualification portant sur un jeu de circuits complet 3G remportée par STMicroelectronics.

À 09H30 (07H30 GMT), l'action STMicroelectronics décrochait la plus forte hausse du CAC 40, avec un bond de 5,13% à 12,92 euros.