À voir la bande-annonce de TimeMelters, qui a valu à ses auteurs d’être couronnés grands gagnants de la 6édition de la Série Indie Ubisoft au début de mai, difficile de croire que ce jeu vidéo est l’œuvre d’un petit studio indépendant composé de trois personnes, Autoexec.

Publié le 15 mai
Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

TimeMelters

Le graphisme de ce jeu de « stratégie-aventure », où on personnifie une femme accusée injustement de sorcellerie, est magnifique et le ton, inspiré. « On peut contrôler le temps, le remonter, se dédoubler, explique Vincent Blanchard, président et fondateur d’Autoexec. On est tout seul, tout semble perdu au début de chaque mission, mais en usant de ruse, on réussit à vaincre les ennemis. » La sortie du jeu, d’abord pour PC sur Steam, est prévue l’automne prochain.

Consultez la fiche de TimeMelters sur Steam

HomeKit

IMAGE EXTRAITE DU SITE D’IHOMEAUDIO

Au début d’avril, iHome a annoncé la fermeture de ses services infonuagiques. Cette prise extérieure intelligente demeure cependant fonctionnelle grâce à la plateforme HomeKit, d’Apple.

Nous avons à maintes reprises fait part de notre scepticisme à l’égard de la plateforme domotique d’Apple, HomeKit, compatible avec très peu de fabricants et difficile à configurer. Mea culpa. Une autre fermeture de serveurs d’une entreprise spécialisée en domotique, iHome, la quatrième à nous laisser tomber depuis un an, nous a convaincu de certaines vertus de HomeKit. Les appareils d’iHome demeurent utilisables à distance et avec l’assistant vocal Siri, grâce à la plateforme d’Apple. Dans l’avertissement publié par iHome, on précise qu’Alexa et l’Assistant Google ne peuvent réussir le même exploit. Notre prise intelligente iHome n’ira donc pas rejoindre la vingtaine d’appareils de Hive, Insteon et CaSA qui prennent la poussière.

Consultez quelques conseils dans un article de The Verge (en anglais)

Explorez Longueuil

PHOTO FOURNIE PAR LA VILLE DE LONGUEUIL

L’application Explorez Longueuil compte cinq expériences de réalité augmentée, dont celle-ci, qui permet de voir apparaître une grande croix en pierre appelée calvaire normand.

Coup de cœur pour la nouvelle mouture de l’application Explorez Longueuil, lancée au début de mai. Cette appli mobile touristique initialement créée en 2019 comprenait déjà 15 circuits, près de 250 points d’intérêt et 450 anecdotes sur l’histoire de la ville. On lui a ajouté cinq « stations » de réalité augmentée, dans la rue Saint-Charles. On pointe par exemple son téléphone dans un parc, un bout de rue ou un terrain anodin pour voir apparaître un moulin à vent du XVIIsiècle, une grande croix en pierre appelée calvaire normand, le château fort de Longueuil depuis longtemps disparu ou un musée virtuel. On annonce déjà des ajouts semblables pour les circuits de Saint-Hubert et de Greenfield Park.

Consultez le site Explorez Longueuil pour télécharger l’application