On avait presque oublié à quel point les deux derniers jeux de la franchise Uncharted, A Thief’s End et The Lost Legacy, étaient marquants. Les versions remastérisées pour PS5 lancées cette semaine se chargent de nous le rappeler.

Publié le 26 janvier
Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

Le studio Naughty Dog, à qui on doit The Last of Us et la franchise Uncharted, a choisi de faire son entrée dans le catalogue de la PS5 en célébrant un de ses titres mythiques. Ce sont deux opus d’Uncharted qui n’ont pas pris une ride, A Thief’s End et The Lost Legacy, qui ont eu cet honneur.

Les deux ont été remastérisés et regroupés en un seul produit, appelé Legacy of Thieves Collection, qui sera disponible ce vendredi au prix de 64,99 $. Bien que le site officiel ne donne pas de précision à cet égard, ceux qui avaient déjà acheté les deux versions PS4 pourront effectuer la mise à jour vers PS5 au coût de 15 $, a confirmé PlayStation à La Presse.

Course autour du monde

Précisons d’abord qu’on n’a rien modifié à l’histoire, aux dialogues ou aux mécaniques de base de A Thief’s End et The Lost Legacy. On retrouve dans le premier, sorti initialement en 2016, le bon vieux Nathan Drake qui reprend le collier après avoir retrouvé son frère Sam, qu’il croyait mort. Les deux courent après le trésor perdu de Henry Avery. The Lost Legacy, le dernier de la franchise paru en 2017, donne le rôle principal à une aventurière apparue dans les opus précédents, Chloe Frazer, qui doit retrouver la défense brisée du dieu Ganesh.

IMAGE FOURNIE PAR PLAYSTATION

Dans A Thief’s End et The Lost Legacy, on retrouve Nathan Drake et son frère Sam, qui courent après le trésor perdu de Henry Avery.

Au menu dans les deux cas : voyages autour du monde, énigmes archéologiques, escalades sans fin sur des montagnes et des édifices anciens, fusillades corsées et humour cinglant. Les jeux d’origine sur PS4 offraient la résolution 4K mais bridée à 30 fps.

La grande nouveauté, celle qui fait une différence dès les premières secondes, c’est l’incroyable vitesse de chargement offerte maintenant par la PS5. Nous avions la chance d’avoir déjà dans notre collection les versions pour PS4, ce qui a permis des comparaisons poussées. Là où les jeux prenaient en moyenne 40 secondes pour s’initialiser sur la PS4, on entre maintenant presque instantanément dans les versions PS5. Même constat pour les passages d’un segment à l’autre, qu’on ne voit même plus sur la PS5 tellement ils sont rapides.

Son 3D et 120 fps

On utilise maintenant à plein les capacités de vibration haptique et de gâchette de la manette de la PS5, la DualSense, bien plus subtiles que dans la génération précédente. On sent par exemple mieux avec la gâchette la résistance des cordes qu’il faut lancer et les vibrations reflètent des sensations aussi nuancées que la pluie qui tombe ou les pas d’ennemis en approche.

IMAGE FOURNIE PAR PLAYSTATION

The Lost Legacy, le dernier de la franchise paru en 2017, donne le rôle principal à une aventurière apparue dans les opus précédents, Chloe Frazer, qui doit retrouver la défense brisée du dieu Ganesh.

On dispose en outre de l’audio 3D qui permet une meilleure localisation de la provenance du son. Il n’est pas seulement diffusé plus ou moins à gauche ou à droite, mais donne une bien plus nette impression de distance ou de déplacement. Quand un hélicoptère vous survole, vous le sentez passer d’avant et arrière et les projectiles fusent de partout autour de vous.

Les autres améliorations marquantes demandent un peu plus d’analyse. Ces jeux disposent maintenant de trois qualités différentes. En mode Fidélité, aucune différence : on est en 4K avec un taux de 30 fps. Mais on dispose maintenant d’un mode Performance à 60 fps, avec résolution réduite à 1440p. Et si vous voulez pousser encore plus, le mode Performance+baisse la résolution à 1080p pour obtenir une cadence de 120 fps. Il faut évidemment disposer d’une télévision capable de suivre ces spécifications techniques.

Est-ce que ça en vaut la peine ? Il nous a fallu bien des allers-retours entre les versions PS4 et PS5 pour trancher. Il n’y a évidemment aucune différence avec le mode Fidélité. Étonnamment, même si la résolution est diminuée, on observe globalement une meilleure qualité visuelle avec les modes Performance et Performance+. Les couleurs semblent plus riches et plus lumineuses, les détails plus visibles et, surtout, les mouvements sont bien moins saccadés lors des scènes d’action.

Des deux nouveaux modes, celui de Performance nous a semblé le plus équilibré, Performance+ayant une petite tendance à délaver les couleurs. Les différences sont subtiles, les jeux d’origine étant déjà graphiquement réussis.

Verdict

La grande question : vaut-il la peine, pour un joueur qui a déjà les versions PS4, de débourser 15 $ pour cette expérience améliorée ? Oui, si vous en avez gardé une assez bonne impression pour vous y replonger. On peut tout de même regretter que Naughty Dog fasse payer une mise à jour que d’autres développeurs ont offerte gratuitement depuis 15 mois.

Le client idéal, ici, serait le tout nouveau propriétaire d’une PS5 qui profiterait d’une belle occasion pour plonger dans deux jeux d’aventure-action prenants et de qualité, une catégorie qui a malheureusement été peu généreuse en 2021. En attendant, on l’espère, le prochain hit de Naughty Dog.

Uncharted : Legacy of Thieves Collection

  • Plateforme : PS5
  • Genre : aventure-action
  • Joueur : 1
  • Lancement : 28 janvier 2022
  • Prix : 64,99 $ (15 $ pour la mise à jour)
  • Note : 4 sur 5

Testés sur une PS5 avec un exemplaire fourni par Sony Interactive Entertainement