Le studio chinois derrière le succès planétaire Genshin Impact, miHoYo, a choisi Montréal comme première antenne en Amérique du Nord.

Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

Le nouveau bureau, qu’on aménage actuellement boulevard Robert-Bourassa, ouvrira officiellement en janvier prochain. Il comptera d’ici deux ans une centaine d’employés. Il se consacrera à « la création d’un tout nouveau jeu d’action et d’aventure AAA en monde ouvert », précise l’organisme Montréal International, qui a accompagné le studio pour cette expansion.

La métropole québécoise est devenue « une plaque tournante » tellement incontournable que ce sont maintenant les grands studios qui font les premiers pas pour s’y installer, se réjouit Stéphane Paquet, PDG de Montréal International.

« Je considère que nous sommes dans le top 5 mondial, ce qui fait de nous un aimant, explique en entrevue M. Paquet. On reçoit un coup de fil, on les prend par la main, littéralement. Quand ce sont tes premiers pas en Amérique du Nord, tu as besoin de quelqu’un pour t’expliquer tout ce que ça prend pour t’installer. »

Il estime que c’est le bassin de talents montréalais, plus que les mesures incitatives fiscales, qui rendent la métropole attrayante.

19studio

Il n’a pas été possible d’obtenir une entrevue avec un responsable de miHoYo. Par communiqué, le cofondateur du studio Forrest Liu estime qu’il a choisi une ville « où l’on retrouve une riche communauté de développeurs de jeux ainsi que des universités reconnues partout dans le monde ».

« Nous accordons une grande valeur à l’expertise et à la créativité de l’écosystème local qui, selon nous, inspireront miHoYo dans son processus de création de jeux », ajoute-t-il.

Fondé en 2012 par trois étudiants de Shanghai, miHoYo est un acteur relativement petit dans l’écosystème chinois, avec 2400 employés répartis dans 18 studios – Montréal est le 19e. Il compte déjà six jeux mobiles dans son catalogue. Leur graphisme est très inspiré des mangas japonais et de la fantasy. Généralement bien accueillis, ces jeux peinaient toutefois à sortir du marché chinois. Ça n’a pas du tout été le cas avec Genshin Impact, sorti en septembre 2020 et qui compte aujourd’hui quelque 53,6 millions de joueurs mensuels, selon le site Dexerto.

Ce jeu d’aventure-action gratuit au téléchargement, avec possibilité d’achats intégrés, est considéré comme un des jeux mobiles les plus populaires de tous les temps, avec des revenus estimés à 245 millions US dès son premier mois de lancement. Souvent comparé au classique de Nintendo The Legend of Zelda : Breath of the Wild, il permet au joueur de choisir parmi quatre personnages principaux qui explorent, se battent, volent dans les airs et collectent des trésors. Depuis septembre 2020, des versions de Genshin Impact ont été lancées pour la PlayStation et pour PC, et on peut jouer en ligne en mode co-op, indépendamment des plateformes, avec un maximum de trois autres personnes.

Peu d’informations ont filtré sur le concept du nouveau jeu qui sera concocté à Montréal. Le communiqué de Montréal International précise tout au plus qu’il s’agira d’« un jeu de tir dans un univers paranormal vivant » qui sera publié sur « console, PC et plateformes mobiles ».