(Londres) Le groupe américain de jeux et paris sportifs en ligne Draftkings veut racheter son rival britannique Entain, a annoncé ce dernier mardi dans un communiqué, sans préciser le montant de l’offre reçue.

Agence France-Presse

L’action d’Entain a fini sur un bond de 18 % à 2261,00 pence à la Bourse de Londres mardi pour une capitalisation boursière de plus de 13,2 milliards de livres (23,1 milliards $ CA).  

D’après le Financial Times, qui cite mardi des sources proches du dossier, l’offre de DraftKings s’élèverait à 16,6 milliards de livres (29 milliards $ CA).

« Le conseil d’administration d’Entain confirme avoir reçu une proposition de Draftkings pour acquérir Entain, l’offre comprenant une combinaison d’actions de DraftKings et de numéraire », explique le communiqué.

Entain dit que l’offre n’est pas ferme et que ses termes ne sont pas certains, et note qu’une proposition devra être confirmée d’ici le 19 octobre, d’après les règles boursières britanniques.  

Le britannique demande à ses actionnaires « de ne pas agir pour l’instant ».

Entain, qui s’appelait encore il y a peu GVC, est un poids lourd de son secteur et est connu pour être propriétaire de la populaire enseigne Ladbrokes.

Il est présent dans le sport, les jeux d’argent en tout genre et les paris en ligne.

Entain avait déjà reçu ces derniers mois une offre de rachat du géant américain des casinos MGM pour 8 milliards de livres.