Est-ce qu’un ensemble impressionnant d’améliorations peut remplacer les innovations ? C’est le pari d’Apple en 2021, remporté à bien des égards. Avec notamment un nouveau mode « cinématographique » ahurissant et une puce A15 Bionic qui laisse loin derrière la compétition, les quatre modèles d’iPhone 13 dévoilés la semaine dernière confirment qu’à défaut de révolutionner, Apple sait encore bien peaufiner.

Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

Alors que les critiques pour ces quatre téléphones commencent à être publiées ce mardi matin, jour officiel de la levée de l’embargo aux médias, nous avons pu les essayer depuis samedi dernier. Ces modèles sont en fait divisés en deux paires. D’un côté, l’iPhone 13 et son petit frère, l’iPhone 13 mini, sont les plus « abordables », avec des écrans de 6,1 et 5,4 pouces. De l’autre, les iPhone 13 Pro et iPhone 13 Pro Max, eux, sont plus coûteux, avec des écrans de 6,1 et 6,7 pouces, un téléobjectif en guise de troisième caméra à l’arrière et un processeur graphique plus puissant.

Objectifs en diagonale

Commençons par les plus « abordables », les iPhone 13 et mini, qui ont tout de même des prix de départ qui en feront sursauter plusieurs, soit 1099 $ et 949 $. Mais ça, c’est Apple. Leur mémoire de stockage est d’au moins 128 Go et peut monter jusqu’à 512 Go, leur prix s’élevant alors à 1509 $ et 1359 $.

L’iPhone 13 mini, avec son petit écran, rappellera de bons souvenirs à ceux qui ont toujours la nostalgie des petits téléphones que fabriquait exclusivement Apple jusqu’en 2014. Avec un écran de 5,4 pouces pour un poids de 140 g, on a un téléphone qui tient tout entier dans la main et se glisse aisément dans une poche de chemise ou de chandail.

Tout comme l’iPhone 13 standard, il dispose de deux objectifs à l’arrière, qu’on a placés pour la première fois en diagonale. Ce choix d’ingénierie vient de l’arrivée d’un capteur plus grand pour la caméra grand-angle, capable de traiter 47 % plus de lumière. On dispose en outre d’un objectif ultra-grand-angle de 120 degrés, avec zoom arrière optique x2.

Macro et 120 Hz

Si on saute dans la catégorie supérieure, avec l’iPhone 13 Pro et l’iPhone 13 Pro Max, on a ajouté à l’arrière un téléobjectif avec zoom optique x3. On compte de plus sur un système de télédétection au laser, un LiDAR, qui permet d’identifier les formes dans les conditions de faible luminosité et est également utilisé pour la réalité augmentée. Les deux « Pro », par ailleurs, ont un processeur graphique 5 cœurs, contre 4 pour les deux modèles moins coûteux.

Enfin, leur écran peut aller jusqu’à un taux de rafraîchissement de 120 Hz, idéal pour les jeux et les films d’action, mais reste entre 10 hz et 120 Hz pour les activités moins exigeantes, afin de préserver la pile.

Pour la photo, on dispose en outre d’un nouveau mode « Macro », qui compense ce qui était une des grandes faiblesses des iPhone, leur incapacité à prendre des photos rapprochées. On peut presque coller le téléphone sur un objet et la mise au point continue de s’effectuer.

Les prix de départ pour 128 Go de stockage sont de 1399 $ pour le Pro et 1549 $ pour le Pro Max. En montant jusqu’à 1 To de stockage, la facture passe à 2079 $ et 2229 $.

Comme au cinéma

Voilà pour les présentations sur ce qui distingue les deux paires d’iPhone, passons aux tests. Il est de bon ton, chaque année pour Apple, d’annoncer une puce encore plus puissante, et l’A15 Bionic qui équipe ces quatre modèles ne fait évidemment pas exception. Nous avons fait passer les deux paires par les tests d’étalonnage Geekbench 5, une référence en la matière. Que ce soit pour la puissance du processeur central (CPU) ou le processeur graphique (GPU), les iPhone 13 n’ont aucun rival digne de mention, à part peut-être… les iPhone 12. Jugez-en par vous-même.

Ces capacités améliorées nous permettent d’essayer la fonction « Mode cinématographique », sur laquelle Apple a mis l’accent la semaine dernière. Seuls les iPhone 13 y ont accès, même si des iPhone plus anciens ont le plus récent système d’exploitation, iOS15.

Essentiellement, ce mode cinématographique permet au téléphone de décider, quand vous filmez, sur quel sujet il doit faire la mise au point. En utilisant l’apprentissage machine, l’iPhone 13 détecte qui parle, qui regarde l’objectif, qui est le centre de l’attention et modifie la mise au point. On peut même, après enregistrement, modifier la mise au point. Nous l’avons essayé avec les membres de la famille, sur une table de terrasse avec des objets et même avec un chat.

Verdict : tout simplement incroyable. La transition s’effectue avec fluidité, passant automatiquement d’un sujet à un autre. On peut également toucher l’écran du doigt pour forcer la mise au point manuelle. Dans nos tests, une seule fois notre iPhone s’est trompé et n’a pas choisi la bonne personne. Nous avons pu corriger l’erreur après coup. Tous les parents qui ont filmé les spectacles de fin d’année de leur enfant, et qui ont hérité d’images floues parce qu’ils se sont déplacés, apprécieront.

Remarquable… ou invisible

L’autre fonction annoncée en grande pompe, ce sont les « styles photographiques ». On peut décider, avant de prendre la photo, si elle apparaîtra sans filtre à l’écran, ou si les tons seront chauds, vifs, contrastés. Nous n’avons pas trouvé cette fonction très utile, ce genre de traitement étant généralement effectué après la prise de photo. Des connaisseurs y trouveront peut-être un intérêt.

À l’essai, la fonction Mode cinématographique est de toute évidence une nouveauté remarquable qui améliorera considérablement vos vidéos. Pouvoir photographier un objet de très près est très intéressant, et nous avons trouvé cette fonction utile dès le premier jour. Mais les autres améliorations sont bien discrètes, voire impossibles à distinguer des générations d’iPhone précédentes. Nos photos prises avec les iPhone 13 ont essentiellement les mêmes caractéristiques que celles obtenues avec un iPhone 12 Pro Max : mêmes couleurs très fidèles, détails bien visibles. Quant au mode Nuit et aux photos en basse luminosité, nous n’avons pu obtenir les miracles promis, dans une petite pièce fermée du sous-sol. On n’y voyait pas grand-chose, avec les iPhone de cette année ou de l’an dernier. D’autres tests seront nécessaires, avec plus de temps… ou des photographes plus expérimentés.

iPhone 13, iPhone 13 mini, iPhone 13 Pro, iPhone 13 Pro Max

Fabricant : Apple

Prix (pour 128 Go de stockage) : entre 949 $ et 1549 $