Sur papier et après les premiers tests, le tout nouveau routeur Deco X90 de TP-Link est d’une puissance inégalée, capable de gérer jusqu’à 200 appareils avec un débit impressionnant de 6600 mb/s. Mais il s’est révélé capricieux après quelques jours d’utilisation par une famille d’utilisateurs sans pitié. Décevant.

Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

On aime

Il y a déjà quelques années que nous apprécions la qualité et la stabilité des routeurs fabriqués par le géant chinois TP-Link. Voici qu’il lance le plus puissant des routeurs en réseau maillé, le X90, capable de fournir un signal internet gargantuesque total de 6600 mb/s. C’est la signification de cet AX6600 accolé au nom du Deco X90.

Ce routeur est en fait composé, par défaut, de deux routeurs indépendants. On branche le premier sur le modem, ce qui en fait le routeur principal, qui va ensuite alimenter un deuxième routeur disposé ailleurs dans la maison. On obtient ainsi une couverture bien plus élargie qu’avec un seul routeur, capable, selon le fabricant, d’alimenter en internet jusqu’à 200 appareils – nous n’en avions que le quart à notre disposition à la maison.

Et de fait, nous confirmons que dans une résidence de 1500 pi2 sur trois niveaux, nous n’avons obtenu que des signaux à 100 % du sous-sol au premier niveau.

Ce Deco X90 utilise l’intelligence artificielle pour décréter laquelle des deux unités va fournir de l’internet à l’appareil le plus proche. Il est ensuite possible dans l’interface de voir si notre téléphone, par exemple, s’est branché sur le routeur principal ou secondaire.

Ce qui nous a permis de faire des tests de vitesse dont les résultats ont été étonnants : le débit mesuré en Mb/s et la latence (le « ping ») se sont avérés à tous coups meilleurs sur le routeur secondaire que sur le principal, pourtant directement branché sur le modem. Alors que nous obtenions une moyenne de 137 mb/s et 8 ms de latence en moyenne sur le routeur secondaire, le principal, plus éloigné, nous donnait 127 mb/s pour 12 ms.

Disons que ces routeurs sont équipés pour répondre à la demande, avec huit faisceaux distincts. Une des deux bandes 5 GHz, de 1200 mb/s, sert à la communication entre les deux routeurs. Il reste donc en réalité 5400 mb/s pour les appareils connectés. La principale bande 5 GHz peut fournir jusqu’à 4804 mb/s à courte distance, tandis que la bande 2,4 GHz, à plus longue portée, livre 574 mb/s.

Vous pourriez en théorie écouter simultanément 215 films 4K sur Netflix avec un tel attirail.

Si on ne tient compte que de la capacité, nous n’avons jamais réussi à fragiliser le réseau malgré des téléchargements de gros fichiers, des vidéoconférences et des films écoutés simultanément.

L’interface sur l’application mobile Deco est toujours aussi claire, avec la liste des appareils connectés, leur nom et leur consommation. Il est facile de gérer l’utilisation de chaque appareil, en mettant une limite de temps ou en imposant un couvre-feu. On offre par défaut une option de protection minimale appelée HomeShield qui peut scanner votre réseau, sa sécurité et ses performances. Pour la protection antivirus et plus d’options, il faut payer 7,99 $ par mois.

On aime moins

Toutes les belles prouesses technologiques offertes par le Deco X90 n’ont pas fait le poids devant la dure réalité : après quelques jours, nous avons commencé à constater des défaillances. Téléphones qui redemandent le mot de passe du réseau, téléchargement de vidéo sur une tablette qui ne veut pas se lancer, Outlook sur un Mac qui ne veut pas aller chercher les courriels : ces bogues n’étaient pas constants, heureusement, mais survenaient assez fréquemment, avec deux ados friandes de réseaux sociaux et de films et un papa en télétravail.

Après cinq jours, nos ados nous ont supplié de revenir à notre ancien routeur, qui n’avait pas ces caprices.

À 599,99 $, les deux unités Deco X90 coûtent cher.

On achète ?

Sommes-nous tombé sur des unités défectueuses ? Y avait-il des éléments perturbateurs dans la maison qui empêchaient les routeurs de bien communiquer ?

Il faut pourtant reconnaître que le Deco X90 offre des caractéristiques techniques admirables qui devraient satisfaire les utilisateurs les plus exigeants. Mais le but de cette rubrique Testé, c’est justement de vérifier à l’usage ce qui est promis par les fabricants.

Et dans notre cas, avec ce manque décevant de fiabilité et malgré les très bonnes critiques qu’a obtenu le Deco X90, impossible d’en recommander l’achat. Peut-être que d’autres utilisateurs feront une expérience plus heureuse, ces appareils en ont manifestement le potentiel.

Deco AX6600 (X90)

Fabricant : TP-Link
Prix : 599,99 $, ensemble de deux unités
Note : 3 sur 5